Publicité

Chroniques financières, par

26 janvier 2015 - 09:58

Soyez fin prêts – pas de retraite sans épargne

 

Selon de récents rapports, bien des Canadiens n’épargnent pas suffisamment pour la retraite*. Et comme les Canadiens vivent plus longtemps et plus en santé que jamais, votre revenu devra probablement devoir durer 20 ou 30 ans, voire plus. 

Voilà pourquoi il n’a jamais été aussi important d’établir un plan en vue de la retraite. Pour y arriver, l’une des mesures les plus payantes consiste à recourir à un conseiller financier professionnel. Les conseils financiers peuvent vraiment améliorer votre degré de préparation à la retraite. C’est ce que révèle une étude**, qui a constaté que les investisseurs qui font affaire avec un conseiller professionnel ont un taux d’épargne plus élevé en moyenne que les autres.

À titre d’exemple, si vous consultez un professionnel depuis 15 ans et que vous avez toujours suivi ses conseils, selon l’étude, votre ménage pourrait avoir accumulé des actifs presque deux fois plus élevés qu’un ménage qui ne fait pas affaire avec un conseiller professionnel. La raison qui explique cette différence et le fait que le recours aux services d’un conseiller professionnel vous prédispose à une belle retraite pourraient vous étonner. Les auteurs de l’étude mentionnent à peine le rendement des placements (ce qui intéresse avant tout bon nombre d’investisseurs); ils affirment plutôt que c’est en encourageant de meilleures habitudes d’épargne et de placement que les conseillers professionnels se font surtout valoir.

Même avec les meilleures intentions du monde, il peut être difficile de rester suffisamment discipliné pour réussir votre programme de placement par vous-même, en particulier sans un plan financier bien conçu. La planification de la retraite effectuée avec votre conseiller et les objectifs financiers que vous vous fixez sont déterminants pour votre succès. L’étude récente montre que même s’il est essentiel de définir ses objectifs, la véritable valeur de votre association avec votre conseiller vient de sa capacité de vous inculquer une discipline d’épargne et de respect des objectifs.

L’étude a aussi constaté que plus la collaboration avec le conseiller professionnel se prolonge dans le temps, meilleurs sont les résultats. Le plus longtemps vous recevez des conseils financiers, le plus d’actifs vous accumulez, et donc plus grandes sont vos chances de réaliser vos objectifs financiers.

C’est le temps de l’année idéal pour entreprendre ou revoir votre plan financier. Les régimes enregistrés d’épargne-retraite sont un élément important de la plupart des plans financiers, et comme la date limite pour cotiser à ces régimes enregistrés est le 2 mars (pour votre déclaration de revenus 2014), c’est le bon moment pour discuter avec votre conseiller professionnel de votre préparation à la retraite.

Passez un coup de fil à votre conseiller et, bientôt, vous pourrez affirmer : « Oui, je suis prêt pour la retraite. »

*McKinsey & Company, rapport de 2012
** Préparer sa retraite et stimuler l’économie grâce aux conseils financiers, Montmarquette et Viennot-Briot, étude canadienne de 2012 pour le Conference Board du Canada

 

 

Pour créer votre richesse, contactez-moi au

1 418 227-8631 poste 223

[email protected]

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet en planification financière), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

 

 
 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: