Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne

Chroniques financières , par

1 novembre 2018 - 16:54

Le point sur les marchés octobre 2018

Les actions nord-américaines ont subi un autre repli abrupt cette semaine, les investisseurs affichant leurs inquiétudes grandissantes face aux perspectives économiques, encore sous le choc des ventes massives à l’échelle mondiale d’il y a deux semaines. Compte tenu de la forte baisse de ce mercredi (24 octobre), l’indice composé NASDAQ, à forte composante technologique, est devenu le premier des principaux indices de référence nord-américains à tomber en zone de correction, essuyant une chute de plus de 10 % par rapport à son sommet de l’été dernier. L’indice composé S&P/TSX lui a emboîté le pas juste avant la clôture, tandis que le S&P 500 s’est approché très près du seuil de la zone de correction. Cette toute récente manifestation de faiblesse semble attribuable aux perspectives ou aux bénéfices décevants de certaines des entreprises ayant déclaré leurs résultats du troisième trimestre. La sensibilité accrue à de faibles résultats a vu les actions des entreprises en cause, telles que Caterpillar, AT&T et Texas Instruments, être punies et a mis de la pression sur l’ensemble du marché.

Y a-t-il là une nécessité de se précipiter vers des titres plus sûrs? Probablement pas. De nombreuses autres entreprises continuent quant à elles de surpasser les attentes plutôt que de décevoir. En fait, les bénéfices du troisième trimestre pour l’ensemble des titres composant le S&P 500 sont jusqu’ici en voie de grimper d’environ 22 % par rapport à il y a un an. Certes, il s’agit (sans surprise) d’un rythme plus lent que les gains sur 12 mois de 25 % et de 28 % des deux trimestres précédents, mais une croissance de 22 % n’est pas à dédaigner. L’activité économique aux États-Unis et au Canada demeure solide, les indices de confiance des consommateurs et des entreprises se maintiennent près des sommets historiques, le marché de l’emploi est fort et la plupart des indicateurs économiques font croire qu’une récession dans le court terme est peu probable.

Dans notre revue des marchés d’il y a deux semaines, nous avions fait remarquer, après le vif repli des actions mondiales provoqué par la hausse des taux d’intérêt, qu’une volatilité accrue pourrait bien s’installer pour un certain temps. Nous vous avions rappelé que des reculs de cette ampleur étaient fréquents et n’avaient rien d’anormal. La croissance économique solide des deux côtés de la frontière incite tant la Réserve fédérale américaine que la Banque centrale du Canada à restreindre leur politique monétaire, ce qui continuera de nuire aux valorisations des actions et d’alimenter la volatilité. Sur cette toile de fond, d’autres facteurs contribuent en outre à rendre les investisseurs à court terme nerveux : les négociations entourant le Brexit, les tensions budgétaires entre l’Italie et l’Union européenne, les tensions entre les États-Unis d’une part et l’Arabie Saoudite, la Russie et la Chine d’autre part, et enfin les élections américaines de mi-mandat qui approchent.

Le premier épisode de repli des marchés boursiers venait du fait que les investisseurs s’ajustaient au resserrement des conditions monétaires et à la réduction conséquente des multiples de valorisation. Le deuxième épisode tient plutôt à l’ajout d’autres risques qui s’accentuent. Ces deux épisodes n’ont toutefois rien à voir avec une baisse des bénéfices des sociétés. Et pour l’investisseur patient et réfléchi, ce sont les bénéfices des sociétés qui finissent par dicter l’évolution des valeurs et des rendements boursiers. Comme toujours, concentrez-vous sur vos objectifs à long terme et restez discipliné. C’est en passant du temps sur le marché, et non en tentant de l’anticiper, que vous vous enrichirez.


Vous pouvez visitez notre page Facebook (www.facebook.com/Come.Simard.ig)
pour y noter vos commentaires, ce serait très apprécié

Pour créer votre richesse, contactez-moi au

1 418 227-8631 poste 223

come.simard@groupeinvestors.com

Le point sur les marchés est publié par IG Gestion de patrimoine. Les commentaires qu'il contient reflètent les vues de IG Gestion de patrimoine et sont offerts à titre d'information générale seulement. Ils ne visent pas à prodiguer des conseils de placement ni à faire la promotion d'un placement donné. Il se peut que IG Gestion de patrimoine ou ses fonds de placement, ou encore les portefeuilles gérés par nos conseillers externes, détiennent certains des titres mentionnés dans ce texte. Aucun effort n'a été ménagé pour assurer l'exactitude de l'information contenue dans ces commentaires à la date de publication. Toutefois, IG Gestion de patrimoine ne garantit ni l'exactitude, ni l'exhaustivité de cette information et décline toute responsabilité relativement à toute perte découlant de cette information.

Prière de lire le prospectus d'un fonds de placement avant d'y investir. Un placement dans un fonds de placement peut donner lieu à des commissions de vente ou de suivi, à des frais de gestion et à d'autres frais et dépenses. Il n'existe aucune garantie que la valeur liquidative du fonds ne baissera pas et que vous récupérerez intégralement le montant de votre placement. Le rendement passé n'est pas garant du rendement futur.

© 2018 Groupe Investors Inc. La reproduction ou la distribution de ces commentaires, sous quelque forme que ce soit, est strictement interdite sans le consentement écrit de IG Gestion de patrimoine.

© Groupe Investors 2017


 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: