Publicité

Chroniques financières , par

27 décembre 2018 - 13:00

Les objets de famille: une affaire très personnelle

L’argent n’est pas toujours ce qui suscite le plus de convoitise. Lorsqu’un membre de la famille décède, les effets personnels et les objets de famille peuvent être une source importante de conflit. Souvent, les biens les plus convoités ne sont pas ceux qui ont le plus de valeur, ce qui ne les rend pas moins importants aux yeux des membres de la famille pour qui leur valeur sentimentale n’a pas de prix.

En général, une fois que vous avez rempli vos obligations envers votre conjoint et vos personnes à charge, vous pouvez faire hériter qui vous voulez, et il existe de nombreuses stratégies pour s’assurer qu’une succession est distribuée équitablement selon les volontés du défunt. Toutefois, les décisions qui concernent les effets personnels et les objets de famille représentent souvent l’étape la plus difficile du processus de planification successorale.

Que pouvez-vous faire pour vous assurer que vos biens personnels les plus chers ne deviennent pas plus tard une source de conflits entre vos héritiers?
Voici quelques conseils :

Évitez les surprises
Évitez les conflits potentiels en informant votre famille du contenu de votre testament et des raisons pour lesquelles vous avez décidé de distribuer vos actifs de cette façon de manière à éviter les surprises après votre décès.

Comprenez bien le sens du mot « équité »
Équitable ne veut pas nécessairement dire égal, ce qui est particulièrement vrai pour vos effets personnels et vos objets de famille. Entendez-vous sur le sens du mot « équitable » avec chacun des membres de votre famille et, si vous tombez d’accord, distribuez vos biens en conséquence.

Ayez une discussion au sujet de vos actifs
Dressez la liste des biens que vous voulez léguer et invitez votre famille à donner son avis sur qui devrait recevoir quoi.

Évaluez et consultez
Faites évaluer vos biens personnels et consultez vos héritiers afin de vous assurer que les biens légués sont évalués à leur juste valeur, tant d’un point de vue monétaire que sentimental.

Faites une liste
Joignez à votre testament une lettre ou une annexe dressant la liste de vos effets personnels et des personnes qui devraient en hériter. Cette annexe aura un caractère exécutoire uniquement si elle fait partie des conditions du testament.

Choisissez maintenant
Pendant que vous êtes toujours vivant, dressez une liste de vos effets personnels et demandez à vos héritiers de choisir ce qu’ils veulent. Par exemple, vous pourriez demander à chacun de vos héritiers de tirer un numéro au sort et de choisir un objet à tour de rôle, jusqu’à ce que tous les objets ayant une valeur sentimentale aient été choisis.

Choisissez plus tard
Si vous ne voulez pas faire choisir vos héritiers à l’avance, mais que vous préférez quand même leur laisser le choix, précisez dans votre testament que vos héritiers devront choisir un objet à tour de rôle, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus.

Il est essentiel de vous doter d’un plan successoral qui inclut un testament pour vous assurer que vos volontés seront respectées. Toutefois, gardez à l’esprit que les gens peuvent changer d’idée et que vos héritiers ne voudront pas nécessairement de ce que vous aviez prévu leur léguer. Il faut donc laisser suffisamment de souplesse. Consultez votre conseiller professionnel au sujet des meilleures stratégies de planification successorale pour vous.


Vous pouvez visitez notre page Facebook (www.facebook.com/Come.Simard.ig)
pour y noter vos commentaires, ce serait très apprécié

Pour créer votre richesse, contactez-moi au

1 418 227-8631 poste 223

come.simard@groupeinvestors.com

Cette chronique, rédigée et publiée par les Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet en planification financière), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

© Groupe Investors 2017


 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: