Publicité

Chroniques financières, par

18 juin 2019 - 11:24

Quatre usages du compte d’épargne à intérêt élevé

Ce compte a beaucoup plus à offrir qu’un taux d’intérêt avantageux. C’est un outil d’épargne étonnamment pratique.

Comme son nom l’indique, le compte d'épargne à intérêt élevé (CEIE) offre un taux d’intérêt supérieur à ceux des comptes d'épargne ordinaire ou des comptes chèques. Plus important encore, le CEIE présente des avantages insoupçonnés. Utilisé intelligemment, il peut vous faciliter la vie, mais surtout vous en donner plus pour chacun de vos dollars si durement gagnés.

Voici quatre avantages du CEIE.

1. Optimiser l’épargne

Quand vous songez à mettre de l'argent de côté pour un voyage spécial ou un achat important, vous avez le réflexe de verser vos économies dans votre compte chèques à intérêt quotidien. Or, ce n’est sûrement pas le compte à privilégier d’après Jonathan Braun, directeur de la planification fiscale et successorale à IG Gestion de patrimoine. « Les comptes chèques versent généralement très peu d’intérêts sur les dépôts, et parfois même aucuns », ajoute-t-il.

L'un des principaux avantages d’avoir un compte d'épargne est de pouvoir séparer vos dépenses courantes de votre épargne à long terme.

Les CEIE offrent habituellement des taux d’intérêt plus élevés. À titre d’exemple, le compte d’épargne à intérêt élevé EQB d’IG Gestion de patrimoine, dont le dépôt minimum est de 500 $, affiche un taux de deux pour cent.*

Même si d’autres CEIE peuvent proposer un taux promotionnel plus élevé, un taux trop alléchant risque de fondre comme neige au soleil, nous prévient M. Braun. « Bien entendu, on se réjouit généralement d’avoir obtenu un taux supérieur ou un nombre de transactions gratuites à l’ouverture du compte, mais il faut surtout savoir quel taux vous sera réellement offert à long terme », précise-t-il.

2. Compartimenter les fonds

L'un des principaux avantages d’avoir un compte d'épargne est de pouvoir séparer vos dépenses courantes de votre épargne à long terme. En gros, l’argent que vous destinez à des projets précis comme un voyage, un fonds d'urgence ou une mise de fonds pour l’achat d’une maison devrait être détenu dans un compte distinct pour éviter de le dépenser.

Un compte d'épargne ordinaire pourrait convenir, mais si le montant de vos économies est plutôt élevé, un CEIE vous permettrait d’accumuler plus d’argent, surtout ces temps-ci avec les taux d’intérêt historiquement bas. Et si vous avez besoin de votre argent tout de suite, il est toujours possible d’y avoir accès facilement.

3. Procurer plus de souplesse

Le compte d'épargne libre d'impôt (CELI) n’est-il pas plus intéressant ? En fait, ce compte était au départ utilisé pour réaliser des objectifs à court terme. Mais maintenant qu’il est possible d’y verser jusqu’à 6000 $ par année, de plus en plus de gens s’en servent plutôt pour épargner à moyen et à long terme.

Le CELI n’est pas le compte idéal pour faire des retraits et des dépôts successifs. « Vous ne voulez pas utiliser votre CELI pour effectuer des dépôts et des retraits fréquents comme dans un compte d'épargne courant, car vous épuiseriez très rapidement vos droits de cotisation », dit-il, tout en ajoutant que vous ne récupéreriez vos droits de cotisation que le 1er  janvier de l'année suivante.

Payer des factures ou faire des virements peut être plus coûteux dans un CEIE que dans un compte chèques, met en garde M. Braun. « Parfois, vous aurez droit à une ou deux opérations courantes gratuites par mois, mais comme toutes les autres pourraient entraîner des frais, il vaut mieux examiner attentivement le barème du CEIE avant de régler un trop grand nombre d’achats par débit ».

4. Affiner la stratégie de placement

Auprès de certaines entreprises, comme IG Gestion de patrimoine, vous pouvez détenir un CEIE dans un compte de placement, souligne M. Braun. Un tel compte est pratique quand vous n’êtes pas prêt à réinvestir le produit d’une vente. « Lorsque vous souhaiterez vendre vos parts de fonds communs de placement, vos actions ou vos obligations, vous n’aurez qu’à conserver le produit de la vente en liquidités jusqu’au moment où vous aurez décidé quoi en faire », explique-t-il. Détenu dans un CEIE, votre argent continuera donc de générer des intérêts jusqu’à ce que vous soyez prêt à le réinvestir ailleurs. »

Prenez le temps de choisir un compte qui offre un bon équilibre entre les frais et les intérêts et notez à quelle fréquence ces derniers sont calculés. « Certaines institutions les verseront tous les mois, d’autres, tous les ans », ajoute M. Braun, qui souligne dans un même élan que le taux pourrait être plus élevé lorsque les intérêts sont versés annuellement.

En somme, « le CEIE est une version joliment améliorée du bon vieux compte d’épargne, résume Jonathan Braun. Vous en avez tout simplement beaucoup plus pour votre argent. »

 * Taux d’intérêt en vigueur au 16  janvier  2019.


Vous pouvez visitez notre page Facebook (www.facebook.com/Come.Simard.ig)
pour y noter vos commentaires, ce serait très apprécié

Pour créer votre richesse, contactez-moi au

1 418 227-8631 poste 223

[email protected]

 

Par Wendy Helfenbaum / avril 2019

Cette chronique, rédigée et publiée par les Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet en planification financière), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: