Publicité

Chroniques financières, par

31 août 2019 - 04:00

Des solutions pour les chicanes d'argent

Voici la dernière de nos situations des chroniques d’août

La Presse 4 août 2019 / Isabelle Dubé et Marie-Eve Fournier

Tout le monde sait que l’argent provoque des chicanes de couple et des frustrations. Or, même quand on est de bonne foi et qu’on souhaite les éviter, il arrive qu’on n’y échappe pas. Quelles sont les solutions qui fonctionnent pour ramener la paix ? Voici quelques situations types et des conseils d’experts.

Situation 3 :

La source du problème :
Il a trois enfants, je n'en ai pas

Une situation typique :
Mon nouveau copain a trois enfants en garde partagée. Nous avons donc acheté un condo de grandes dimensions qui coûte cher d’électricité. En plus, je me retrouve souvent à payer la moitié de l’épicerie. On ne s’entend pas sur le partage des dépenses, car il dit que je profite de la grandeur des lieux et que l’immobilier est un bon investissement.

Les solutions :
Les budgets des familles reconstituées sont toujours « plus compliqués » quand l’un a des enfants et l’autre pas, constate Nathalie Lacharité. Pourquoi ? Parce que la perception des deux parties diffère. « Les deux personnes trouvent ça inéquitable de leur point de vue. L’un fait valoir qu’ils forment une famille, et l’autre va dire : “C’est vrai, mais c’est ta famille, tes enfants !” »

« Si on calcule le nombre de personnes qui occupent le condo, il y a une iniquité », juge d’emblée le notaire et médiateur François Bibeau.

Mais le condo appartenant aux deux à parts égales, ils vont partager le profit lors de la vente. L’expert leur suggère donc de faire une convention entre copropriétaires et un réajustement des dépenses. Le père pourrait, par exemple, payer un peu plus de charges de copropriété ou de taxes.

Si les deux se répartissent également les frais, le père pourrait verser une somme à la femme pour compenser le fait que ses enfants occupent une partie de l’espace. Si le père paie plus de 50 % de l’hypothèque, il faudra déterminer le partage de profit à la revente. Bref, plusieurs scénarios sont possibles, mais ils doivent être évalués lors de la transaction.

« La femme qui choisit un homme avec trois enfants doit savoir dans quoi elle s’embarque, prévient François Bibeau. La règle d’or : en parler avant, car ça ne va pas se régler tout seul. »

Un véritable investissement ?
Le planificateur financier Antoine Chaume affirme pour sa part avoir « des réserves » quand il entend dire que l’immobilier résidentiel « est un bon investissement ».

Être propriétaire, « ce n’est pas réellement un investissement, car il faut débourser chaque année pour l’entretien », rappelle-t-il.

Ainsi, il se demande pourquoi ce couple a choisi d’acheter un condo pour cinq personnes, donc forcément grand avec des taxes et des charges de copropriété élevées. « Est-ce que ce serait mieux de louer un logement jusqu’à ce que les enfants soient plus vieux ? Il faut calculer les économies à faire de louer par rapport à acheter. »

Conclusion des 3 semaines :

La clé : parler
Comme bon nombre de conflits suscités par l’argent, celui-ci aurait pu être évité par de bonnes discussions franches, tenues au bon moment.

« Dans un monde idéal, s’occuper du registre émotif avant de s’occuper du registre comptable est une bonne chose, soutient Vincent Quesnel, sexologue et psychothérapeute. Idéalement, ce couple aurait discuté avant d’acheter le condo. »

En d’autres termes, les problèmes de relations humaines vont exacerber les problèmes financiers. D’où l’importance de les limiter.

« Il faut se parler avec transparence, ajoute Leila Serrar. Quand tu as un espace de dialogue [en thérapie, par exemple], tu deviens plus conscient de l’autre, des objectifs personnels et communs dans le couple. »

Souvent, l’insécurité de l’un est au cœur du conflit, et la thérapie finit par ne viser qu’un des deux partenaires. « Parfois, le problème n’est pas l’argent, mais autre chose. Et ça se règle ! », assure la psychothérapeute, qui possède la Clinique Psychothérapeute Montréal.

Selon le sexologue Vincent Quesnel, les joutes de pouvoir et les enjeux d’argent partent de quelque chose de plus complexe. « Un couple vraiment en amour avec une belle fluidité réglera les questions financières assez facilement. Quelqu’un qui a peur d’être trompé amoureusement et sexuellement aura peur aussi d’être trompé financièrement.


Vous pouvez visitez notre page Facebook (www.facebook.com/Come.Simard.ig)
pour y noter vos commentaires, ce serait très apprécié

Pour créer votre richesse, contactez-moi au

1 418 227-8631 poste 223

[email protected]

 

© 2015 Financière Manuvie. Les personnes et les situations évoquées sont fictives et toute ressemblance avec des personnes vivantes ou décédées serait pure coïncidence. Ce document est proposé à titre indicatif seulement. Il n’a pas pour objet de donner des conseils particuliers d’ordre financier, fiscal, juridique, comptable ou autre et les renseignements qu’il fournit ne doivent pas être considérés comme tels. Nombre des points analysés varient selon la province. Tout particulier ayant pris connaissance des renseignements formulés ici devrait s’assurer qu’ils sont appropriés à sa situation en demandant l’avis d’un spécialiste. Sauf erreurs ou omissions. La souscription de fonds communs de placement peut donner lieu au versement de commissions ou de commissions de suivi ainsi qu’au paiement de frais de gestion ou d’autres frais. Veuillez lire le prospectus des fonds avant d’effectuer un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur liquidative varie fréquemment et les rendements passés peuvent ne pas se reproduire. Toute somme affectée à un fonds distinct est placée aux risques du titulaire du contrat et peut prendre ou perdre de la valeur. Les noms Manuvie et Assurance Manuvie, le logo qui les accompagne, les quatre cubes et les mots « solide, fiable, sûre, avant-gardiste » sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers qu’elle et ses sociétés affiliées utilisent sous licence.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: