Publicité

Chroniques financières, par

31 octobre 2011 - 14:22

La tolérance au risque et vous

Afin de vous aider à y voir clair, voici quelques conseils pour distinguer les faits des émotions de façon à créer un portefeuille rentable qui respecte votre tolérance au risque.

Prenez votre temps pour prendre les bonnes décisions selon votre tolérance au risque
Évaluez attentivement les placements qui composeront votre portefeuille. Si vous ne tolérez pas le risque, optez pour la préservation du capital et la formation de revenu dans un portefeuille composé surtout de placements plus stables comme les titres à revenu fixe. À mesure que votre tolérance au risque s’accroîtra, ajoutez des actions pour un taux de rendement, mais aussi une volatilité, potentiellement plus élevés.

Établissez votre tolérance au risque
Posez-vous des questions factuelles comme :

• Quel est mon horizon de placement? S’il est inférieur à quatre ans, évitez les placements à risque élevé. S’il est supérieur à dix ans, les spécialistes estiment que vous devriez bâtir un portefeuille plus audacieux, car les tendances historiques indiquent qu’à long terme vous obtiendrez un taux de rendement plus élevé, le temps permettant amplement de surmonter la volatilité à court terme.

Posez-vous des questions émotives comme :

• Puis-je dormir sur mes deux oreilles? Peu importe votre horizon de placement, vos émotions à court terme ne devraient pas changer lors d’un plongeon boursier. Ce type de questions devrait vous aider à vous préparer à ce qui vous attend et à concentrer votre logique et vos émotions pour trouver une façon constante de percevoir le risque de placement et d’établir votre tolérance au risque d’une façon réaliste.

La plus grande erreur que commettent les investisseurs consiste à surévaluer leur tolérance au risque, ce qui les amène souvent à abandonner leur stratégie de placement dès les premiers signes de volatilité. Lorsque vous choisissez la stratégie appropriée dès le départ et que vous la respectez, vous y gagnez à long terme. Vous devriez bien sûr réexaminer votre portefeuille et votre stratégie de placement à mesure que la conjoncture et vos objectifs financiers et personnels évoluent.

Compte tenu de la grande diversité de produits de placement, de catégories d’actif, de secteurs et de pays, il est parfois difficile de trouver la bonne stratégie. Demandez à votre conseiller financier de vous y aider et de vous soumettre à un questionnaire sur les placements, un outil formidable pour établir votre tolérance au risque et encadrer la composition d’un portefeuille solide et bien diversifié pour vous.



Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de planification financière) contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à un conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: