Publicité

Chroniques financières, par

13 février 2012 - 11:32

Prévoyez un coussin financier

À NE PAS faire. Si vous manquez d’argent pour payer vos factures, NE comblez PAS le manque à gagner en effectuant un retrait de votre REER ou un retrait de fonds sur votre carte de crédit. Voici pourquoi :

• Vous paierez de l’impôt sur les retraits de votre REER. Ainsi, si vous retirez 5 000 $, et que votre taux d’imposition est de 40 %, vous ajouterez 2 000 $ à votre facture d’impôt. Vous réduirez également la croissance potentielle à l’abri de l’impôt que ces 5 000 $ auraient contribuée à votre style de vie à la retraite. Si vous êtes à 30 ans de la retraite, ce retrait de 5 000 $ vous coûtera 45 313 $ en croissance à l’abri de l’impôt (en supposant un taux de croissance annuel composé de 8 %).*

• Utilisez votre carte de crédit pour obtenir ces 5 000 $ et vous paierez probablement 18 % ou plus d’intérêt, soit 978 $ en intérêts annuels. Et si vous n’en payez pas le solde durant toute l’année et que votre taux d’imposition est de 40 %, vous devrez gagner 1 630 $ juste pour payer l’intérêt.

À faire plutôt.

• Envisagez de consolider votre dette grâce à un prêt à faible taux de votre institution financière. Utilisez l’argent pour payer vos dettes, en commençant par vos soldes de carte de crédit et autres dettes non déductibles à taux élevé.

• Obtenez une marge de crédit garantie par la valeur nette de votre maison ou d’autres avoirs, habituellement offerte à un taux très favorable.

• Obtenez une protection de découvert pour votre compte chèques.

Vos finances se portent bien maintenant, mais… Qu’arriverait-il en cas de maladie grave ou de réparations coûteuses sur votre maison ou votre voiture? Encore là, NE puisez PAS dans votre REER et évitez d’utiliser vos économies ou d’emprunter :

• Établissez un fonds d’urgence, habituellement égal à trois mois de revenus, ou si votre emploi est incertain ou saisonnier, prévoyez cinq ou six mois de revenu net.

• Transformez votre fonds d’urgence en placement dans un fonds commun de marché monétaire, en un certificat de placement garanti (CGI), en placements admissibles dans le Compte d’épargne libre d’impôt (CELI), ou en obligations d’épargne du gouvernement qui protégeront votre capital, vous procureront un taux d’intérêt décent et vous permettront de retirer votre argent rapidement à peu ou pas de frais, au besoin.

La hausse des prix et des taux est une réalité, mais vous pouvez en amortir les effets en étant préparé financièrement. Votre conseiller financier peut vous aider à réduire vos coûts. N’hésitez pas à lui en parler.

* Le taux de rendement sert uniquement à illustrer les effets de la capitalisation du rendement. Il ne doit pas être utilisé pour refléter les valeurs ou les rendements futurs des placements.

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de planification financière) contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à un conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: