Publicité

Chroniques financières, par

23 avril 2012 - 08:58

Choix hypothécaires – faire le bon choix

Voici donc quelques renseignements de base pour vous mettre sur la bonne voie à moindre coût :

Qu’est-ce qui convient le mieux – un taux fixe ou variable? Il n’y a pas une seule bonne réponse. La question à se poser, c’est : « Quelle option répond le mieux à mes besoins? »

- Le prêt hypothécaire à taux fixe offre la sécurité d’un taux d’intérêt fixé pour la durée choisie, habituellement cinq ans. Il procure la tranquillité d’esprit et facilite la gestion de votre budget parce que vous connaissez le montant exact de votre versement pendant toute la durée. Environ 66 pour cent des Canadiens choisissent le prêt hypothécaire à taux fixe**.

- Le prêt hypothécaire à taux variable est habituellement offert à un taux d’intérêt inférieur à celui des prêts hypothécaires à taux fixe, à tout le moins au départ, mais le taux d’intérêt est lié au taux directeur de la Banque du Canada et fluctue en fonction de celui-ci. Il pourrait en résulter des baisses ou des hausses du taux que vous payerez pendant la durée choisie, et le total des frais d’intérêt et le montant de votre versement hypothécaire pourraient changer en conséquence.

- Votre choix devra également s’appuyer sur d’autres facteurs, notamment votre tolérance au risque et un examen des autres options moins conventionnelles, dont :

- Le prêt hypothécaire à taux mixte qui offre une combinaison de taux fixe et de taux variable, une structure de taux fractionné qui combine les avantages et les risques de chaque type de prêt hypothécaire.

- Le prêt hypothécaire préapprouvé est souvent recommandé par les agents immobiliers, car le fait d’avoir une garantie de financement hypothécaire indique aux vendeurs potentiels que vous êtes un acheteur sérieux. Comme le prêteur hypothécaire préapprouvera probablement le montant de prêt hypothécaire le plus élevé possible, faites attention de ne pas vous laisser prendre au piège d’étirer vos finances au maximum et de mettre en péril le budget familial si votre situation devait changer ou si les taux d’intérêt devaient grimper sensiblement au moment du renouvellement.

N’hypothéquez pas trop votre avenir. Parlez à votre planificateur financier du meilleur choix à faire en tenant compte de vos objectifs financiers personnels et de votre plan financier global.

*ratehub.ca, 15 février 2012

** Association canadienne des conseillers hypothécaires accrédités (ACCHA) Rapport aux consommateurs, automne 2010 – tel qu’indiqué sur ratehub.ca 23 avril 2012

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de planification financière) contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à un conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: