Nous joindre
X
Rechercher

Les mythes de la violence conjugale – Partie 2

durée 09h00
1 mai 2022

Avez-vous répondu à la 1re partie de notre quiz sur les mythes liés à la violence conjugale? Voici maintenant la 2e et dernière partie des questions qui vous permettront de savoir si vous pouvez reconnaitre le vrai du faux en violence conjugale!

VRAI ou FAUX

  • Les femmes victimes restent avec leur conjoint parce qu’elles sont dépendantes affectives.      
  • Respecter l’autre dans une relation de couple veut dire de ne jamais se fâcher contre lui ou elle.     
  • On peut arriver, avec beaucoup d’amour, à changer son partenaire.     
  • Les hommes exerçant de la violence conjugale sont violents dans toutes leurs relations.   
  •  Il ne faut pas intervenir lorsqu’on est témoin de violence conjugale.    

    
Tout comme les 5 premières questions de notre quiz, ces 5 croyances populaires sont toutes fausses. On vous explique pourquoi ci-dessous...

RÉPONSES

  • Ne pas être capable de quitter la relation est le résultat du cycle de la violence qui amène les femmes à croire, à tort, qu’elles sont responsables de ce qu’elles subissent. Elles en viennent à vivre un grand sentiment d’impuissance et d’incompétence qui les paralyse.
  • Dans un couple, il est parfaitement normal d’avoir des désaccords et des points de vue différents. Dans une relation égalitaire, les deux personnes cherchent un terrain d’entente. Dans une relation de domination, il y en a une qui utilise des comportements de violence pour obtenir des gains et des privilèges.
  • Les femmes n’ont ni la responsabilité ni le pouvoir de changer leur partenaire violent. Seuls les hommes eux-mêmes peuvent décider de modifier leurs comportements.
  • Souvent, les hommes violents sont d’excellents charmeurs et manipulateurs et cachent leur vrai visage aux gens, en dehors du cercle intime du couple.
  • La violence est un crime, qu’elle se passe à l’abri des regards ou publiquement. Ne pas intervenir condamne celles qui la subissent à l’isolement et à l’impuissance et, par conséquent, perpétue le problème. La violence conjugale est la responsabilité de tous.

Vous possédez maintenant les connaissances nécessaires pour déconstruire les mythes qui touchent la violence conjugale. La réponse #10 est particulièrement importante à retenir! Si vous êtes témoin de violence conjugale ou si vous croyez qu’une femme de votre entourage pourrait être victime, il faut agir. N’hésitez pas à nous appeler, nous nous adapterons selon vos besoins, que ce soit de vous accompagner dans vos démarches ou simplement de répondre à vos questions.

Par Véronique Mercier

Source : www.alliance2e.org , https://maisons-femmes.qc.ca/

Visionner tous les textes de la chronique Havre l'Éclaircie


 418 227-1025  -  1 800 709-1025
https://havre-eclaircie.ca/
https://www.facebook.com/havreleclaircie/
https://www.instagram.com/havre_eclaircie/

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.