Nous joindre
X
Rechercher

La « Situationship »

28 mai 2022 | publié à 06:00

La « Situationship »

«Le mois dernier, Marie a rencontré Simon, un homme fantastique avec qui elle passe beaucoup de temps et qui la fait sentir comme une princesse. Activités de couple, affection à profusion, relations sexuelles et mots doux sont au rendez-vous. Marie développe des sentiments et est certaine que son homme aussi…jusqu’à ce qu’il lui annonce qu’il n’est pas prêt à être dans une relation sérieuse. Malgré la déception, Marie accepte de continuer à le voir. Après quelques mois, elle se rend compte qu’elle est souvent triste et confuse. C’est sa relation avec Simon qui la tire vers le bas. C’est lui qui décide quand ils se voient, il passe plusieurs jours à ne pas répondre à ses textos et lui demande de ne pas ébruiter leur relation. Fatiguée de se battre pour son attention, elle met un terme à la relation.»

Ce type de relation est très présent en 2022, mais en quoi ça consiste concrètement ? La situationship est décrite comme une relation entre deux individus qui agissent comme une couple, mais qui ne le sont pas réellement. C’est-à-dire deux personnes qui se voient sur une base régulière, qui font des activités ensemble, qui ont des relations sexuelles et qui se donnent de l’affection, sans avoir l’engagement d’être un couple. Ce type de relation peut fonctionner si les deux parties s’entendent sur la situation. Malheureusement, bien souvent, l’une des deux personnes s’amourache davantage. Cela crée un déséquilibre de pouvoir, puisque la relation devient gagnante perdante. Les besoins d’engagement et de sécurité de la personne attachée ne sont pas répondus, tandis que les besoins affectifs et sexuels de l’autre le sont.

Malgré qu’elle ne soit pas considérée comme une relation de couple traditionnelle, la situationship peut entrainer le même cycle de violence qu’une relation amoureuse dite classique. Des moments romantiques et de petites attentions peuvent faire oublier temporairement les moments difficiles où la femme est troublée et incertaine des sentiments de son partenaire.

Dans un contexte de violence conjugale, l’homme peut utiliser cette technique pour profiter de sa liberté tout en exerçant un contrôle sur sa fréquentation. Il peut aussi se servir de l’engagement pour manipuler et essayer de conditionner le comportement de la femme à son avantage. La femme peut même aller jusqu’à être confuse sur son statut de célibataire en ne sachant pas où se trouve la limite de ce qu’elle peut ou ne peut pas faire. Dans un tel cas, l’homme peut utiliser de cette situation pour lui reprocher ses actions comme la culpabiliser de sortir avec ses amies alors que lui est disponible pour la voir, l’accuser de fréquenter d’autres hommes, etc.

Il n’est pas exclu qu’une situationship se transforme en une vraie relation amoureuse. L’important est de rester à l’affût de vos émotions. Est-ce que cette relation vous apporte du bonheur, du positif ? Si vous vous sentez confuse, exténuée mentalement ou que vous devez toujours convaincre l’autre de votre valeur, cette relation est peut-être toxique et ne répond pas à vos besoins. Il est important d’écouter les signaux et de penser à votre bien-être!

Par Véronique Mercier

Visionner tous les textes de la chronique Havre l'Éclaircie


 418 227-1025  -  1 800 709-1025
https://havre-eclaircie.ca/
https://www.facebook.com/havreleclaircie/
https://www.instagram.com/havre_eclaircie/

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.