Nous joindre
X
Rechercher

Qu’est-ce que le «gaslighting» ?

durée 06h00
24 septembre 2022

En 1944, Paula rencontre Gregory et ils se marient après deux semaines de romance. Avec beaucoup d’insistance, Gregory persuade Paula d’aller vivre avec lui à Londres où elle ne connait personne. Quelque temps après le déménagement, elle commence à remarquer d'étranges événements. Des photos qui disparaissent, des pas dans le grenier au milieu de la nuit et même, les lampes à gaz de la maison s'éteignent sans que personne ne les touche. Gregory fait de son mieux pour convaincre Paula que tout est dans son imagination et réussit à l’isoler de tout le monde, pour son bien évidemment... En plus de cela, Gregory est très jaloux de l'attention que les autres hommes lui portent et fait tout son possible pour qu’elle reste à la maison. Paula croit alors qu’elle perd la tête. Tout cela fait partie du plan de Gregory qui prévoit l’institutionnaliser pour voler l’héritage familial. Il passe très près de réussir, mais heureusement un inspecteur découvre son jeu et libère Paula de son emprise.

Voici le synopsis du film Gaslight de 1944 où le mot gaslighting a été mis en lumière pour la première fois. Ce terme est de plus en plus utilisé dans le vocabulaire d’intervention en violence conjugale. Le gaslighting, qu’on appelle aussi détournement cognitif, est l’une des formes de violence psychologique les plus utilisées. Il s’agit d’une forme d’abus psychologique par lequel les renseignements sont déformés ou cachés par l’agresseur, ce qui fait en sorte que la victime se met à douter d’elle-même. Elle remet tout en question : ses émotions, sa mémoire, ses facultés et même sa santé mentale. Elle peut aller jusqu’à renoncer à sa propre identité. 

L’agresseur utilise ces moyens afin de garder le contrôle et de manipuler sa victime comme il le souhaite. Quand elle se retrouve dans cet état d’esprit, elle n’est plus certaine de rien et devient dépendante de lui. Les différentes techniques qui peuvent être utilisées sont les mensonges, le contrôle, la banalisation, la rétention et le questionnement. L’agresseur peut aussi nier les faits, critiquer la victime ou se servir de ses proches contre elle. Il peut également la harceler de questions pour l’étourdir et la faire douter d’elle-même. «Tu es sûr de ce que tu fais ? Tu crois que c’est de cette façon qu’on s’y prend ? Tu es certaine d’être capable de le faire ?» Toutes ces tactiques vont servir à diminuer chez la victime, sa confiance en elle, son estime de soi et lui refléter qu’elle n’est rien sans lui. 

Les conséquences qui découlent du gaslighting sont majeures. Pour se protéger ou se sortir de cette manipulation mentale, il faut d’abord prendre conscience que ces comportements sont malsains et anormaux. Pour ce faire, les contacts avec le monde extérieur peuvent être d’une aide précieuse pour y voir plus clair. Si vous pensez être victime de gaslighting dans votre relation, n’hésitez pas à discuter de la situation avec une personne de confiance ou avec une intervenante du Havre l’Éclaircie qui saura vous aider et vous guider. 


Visionner tous les textes de la chronique Havre l'Éclaircie


 418 227-1025  -  1 800 709-1025
https://havre-eclaircie.ca/
https://www.facebook.com/havreleclaircie/
https://www.instagram.com/havre_eclaircie/

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.