Publicité

Blogue Société historique Sartigan , par

13 novembre 2018 - 16:20

LE CINÉMA VIMY

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

La première photo nous montre la façade du cinéma Vimy à l'époque de son apogée, soit en août 1968, peu de temps après sa réouverture, puisqu'il avait été complètement détruit par un terrible incendie survenu dans la soirée du samedi 3 janvier 1968. On y annonçait 4 films à l'affiche: FRANKENSTEIN et L'HOMME À LA JAGUAR ROUGE pour une semaine et LES FAUSSES INGÉNUES et ANZIO pour la semaine suivante. C'était du 2 pour un: on mettait alors deux films à l'affiche au cours de la même représentation. Il y avait une brève intermission entre les deux, pour permettre aux spectateurs de se dégourdir et d'aller se chercher une friandise et une liqueur au petit restaurant situé près de l'entrée. Cette célèbre salle de cinéma fut fondée en 1947 par MM. André Côté, Victor Veilleux et R. Choquette. La 2e photo nous montre la bâtisse alors que la construction vient de se terminer, en décembre 1947. La 3e photo nous montre l'intérieur la même année. Cette vaste salle offrait 650 places assises. L'homme d'affaire Armand Veilleux en fut propriétaire dans les années '50. M. Benoit Tremblay en fut longtemps le gérant. Ce cinéma était situé au coin de la 118e rue et de la 3e avenue, en face du stationnement du Georgesville; cet édifice est aujourd'hui occupé par le poste de radio Cool 103.5 FM Radio Beauce. Souvenirs nostalgiques d'une belle époque... révolue.

Photos fonds Claude Loubier. Texte et recherches de Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  shsartigan@hotmail.com

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: