Publicité

Blogue Société historique Sartigan , par

14 mars 2019 - 14:04

LA CHAPELLE ET LE CIMETIÈRE POZER

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

La 15e rue était autrefois nommée «la rue de la Chapelle», en raison de cette petite chapelle de style néo-gothique. Son vrai nom est inscrit sur une plaque-souvenir à l'entrée: «Commemorating St. Peters anglican Church 1889-1970». La 1re photo nous montre cette chapelle et le cimetière Pozer dans les années '50. Cependant, les deux ne furent pas toujours voisins. Le cimetière fut créé au moins 50 ans avant que la chapelle ne fut construite. La plus ancienne inhumation recensée date de 1835. La 2e photo illustre le cimetière au début des années 1900, alors isolé et situé pratiquement en plein champ, car il n'y avait pas de rue. La 3e photo, vers 1920, offre une perspective trompeuse: la chapelle, construite en 1889, n'est pas à côté du cimetière, mais le long de la rue principale (1re avenue) à l'endroit où se trouve aujourd'hui l'ancienne «maison Adams» en granit gris (du nom d'un ancien contremaitre James Adams de la manufacture Dionne qui y habitait) devenu édifice à logements dont le rez-de-chaussée loge maintenant le salon de coiffure Bel-Coupe sur le coin de rue opposé au PFK. Quand au cimetière, il a toujours été situé au même endroit, soit à peu près à mi-chemin entre la 1re et la 6e avenue. Sur la 3e photo, si on veut imaginer la 15e rue, il faudrait la mettre perpendiculaire entre la chapelle et le cimetière, c'est-à-dire à gauche de la chapelle et à droite du cimetière. En 1940, on déménagea la chapelle sur le haut de la colline dans la même rue, juste à côté du cimetière, comme on les voit à la 1re photo. Ne la cherchez plus, elle fut démolie en 1970. Mais le cimetière, lui, existe encore. Beaucoup d'automobilistes passent régulièrement dans la 16e rue sans jamais l'avoir remarqué. Pourtant on le voit bien quand on y prête attention: il est sur la droite quand on atteint le sommet de la pente, comme nous le prouve une photo des lieux prise en 2014 (photo 4). 46 personnes y ont été inhumées, dont le dernier des Pozer ayant été maire (quatre membres de la famille Pozer furent maires d'Aubert-Gallion, ancien nom de Saint-Georges ouest), Kenneth Pozer, décédé en 1979. Son plus jeune fils, John, est décédé à Vancouver le 11 septembre 1999 à l'âge de 58 ans. Conformément à ses dernières volontés, il fut inhumé au cimetière Pozer de Saint-Georges en novembre 1999, le dernier à y avoir été enterré. Encore aujourd'hui, ce sont des descendants Pozer qui entretiennent cet endroit. Lieu de recueillement. 

Photos 1 et 3 du fonds Claude Loubier. Photo 2 et 4 courtoisie de M. Guy Roy. Texte et recherches de Pierre Morin. 


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  shsartigan@hotmail.com

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: