Publicité

Blogue Société historique Sartigan, par

20 mars 2019 - 11:16

ENCORE JOSEPH «JOS LE BOSS» GAGNON

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

Puisqu'on possède d'autres photos exceptionnelles du Boss Gagnon, voici un complément d'informations à son sujet, suite à la précédente chronique. On sait qu'après la perte de son 1er magasin, il en a reconstruit au autre en 1889 sur la 1re avenue au centre-ville, coin de la 120e rue. En voici une photo l'illustrant vers 1895 (photo 3). Désolé pour la piètre qualité, c'est la seule qui subsiste de cette époque. Comparez-la à celle publiée précédemment (qui date de 1914-15 environ), vous constaterez que c'est le même immeuble, mais dont on a complètement rénové l'extérieur. Hélas, il n'était pas à l'abri du feu, et, bien que rénové, il fut détruit par le grand incendie de 1915. Courageusement, M. Gagnon en a reconstruit un nouveau au même endroit en 1916. On en a la preuve par le fronton de l'édifice qui mentionne la date et le nom (1916 Jos Gagnon), tout en précisant «Établie en 1889» (photo 4, qui date de 1953). Le Boss a vendu cet immeuble à Édouard Lacroix le 22 mars 1922.

La 1re photo nous offre une vue imprenable sur la 1re avenue en 1907. Examinez-la attentivement, surtout à peu près au tiers gauche, on y aperçoit, surplombant les autres, l'imposante résidence de M. Gagnon, laquelle était alors presque neuve puisqu'elle n'avait été bâtie que deux ans auparavant (vers 1905). La 2e photo (vers 1920) nous réserve une surprise encore plus étonnante. À l'entrée de la rue Wintle (113e rue), M. Gagnon s'était fait aménager rien de moins qu'une arche qui menait à sa somptueuse résidence de style victorien. Si quelqu'un lui demandait où il résidait, il devait répondre: «Suis la 1re avenue et prends la rue où il y a une arche, tu arriveras chez moi». Comme cette photo a été prise suite à la débâcle de 1920, on dirait que l'eau et/ou les glaces ont déstabilisé légèrement l'arche, le poteau de droite semble croche. Fier comme on le connait, M. Gagnon a sûrement dû la faire réparer dès le lendemain. Une histoire qui suscite la nostalgie de cette belle époque du siècle dernier, avec ses personnages pittoresques.

Photos du fonds Claude Loubier. Texte et recherches de Pierre Morin. 


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  shsartigan@hotmail.com

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: