Publicité

Blogue Société historique Sartigan, par

24 octobre 2021 - 04:00

Notre fameuse fanfare d'autrefois.

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

Voyez notre ancienne fanfare en spectacle devant l’église en juillet 1955 (photo 1). La plupart savent que nous avons déjà eu une fanfare à Saint-Georges, mais vous devez avoir plus de 50 ans pour l’avoir vue de vos yeux. Elle fut fondée en 1892 par un grand mélomane, l’abbé Théophile Montminy, qui fut curé de notre paroisse de 1890 à 1899. Musicien doué, il avait un sens inné de l’organisation, aussi n’eut-il aucune difficulté à recruter plusieurs paroissiens pour former ce corps musical. En ces temps ultra religieux, on l’appela d’abord la fanfare Sacré-Coeur d’Aubert-Gallion. Les premiers dirigeants en furent: Siméon Paquet président, et le Dr Georges Cloutier directeur. On a même les noms des quinze premiers membres, comprenant des personnages importants dans l’histoire de notre ville. À une époque où les loisirs étaient beaucoup moins nombreux, ils connurent un grand succès. Très vite, notre fanfare a été de toutes les fêtes religieuses et patriotiques. Sa renommée dépassa les limites de notre agglomération, et plusieurs villages environnants demandaient le concours de notre fanfare pour leurs propres fêtes paroissiales. Sa réputation dépassa même les frontières et ils donnèrent une démonstration de leur savoir-faire en 1899 à Jackman Maine (photo 2). En 1902, ils offrirent un grand concert lors de la bénédiction de l’église. Mais peu de temps plus tard, ils éprouvèrent d’énormes difficultés de financement et de recrutement, et on fut contraint de suspendre les activités pendant quelques années. On l’a repartie en 1914, sous le nom de Fanfare de Saint-Georges, avec le concours de M. Jules Moisan qui la dirigea pendant plus de 30 ans (photos 3 et 4, de 1916). Elle disparut pendant un an en 1928, mais revint en 1930. En 1933, elle était composée de 28 musiciens (photo 5, vers 1935). Lors de la guerre, la situation était plus difficile, les instruments sont devenus rares, il a fallu en acheter des usagés et les restaurer. En 1945, M. Moisan passe le flambeau au Dr Victor Cloutier qui se charge des questions administratives avec la collaboration de M. Yvon Thibaudeau (photo 6). En 1948, la Fanfare de Saint-Georges se constitue en corporation. Les directeurs musicaux changent alors plus fréquemment: Rémi Morin, le Dr François Guimont, Gérard Poulin, Marie-Louis Gilbert et Eddy Hall se succédèrent au pupitre. En 1955, on se procura de superbes nouveaux uniformes auprès de la mercerie Sévigny (photo 7). En 1961, M. Gérard Thibaudeau a pris la relève comme président de l’organisation et M Donat Labbé a été le dernier à en assumer la direction musicale, pendant 10 ans (photo 8). Ce fut une belle période, où notre fanfare a atteint des sommets inégalés. Elle se produisait régulièrement ici et ailleurs. Un des moments les plus forts est survenu le 27 mai 1967 lorsque notre fanfare donna deux concerts à l’Expo ‘67 (photo 9). On pensait alors que son avenir était assuré pour longtemps. Hélas, la fin est survenue trois ans plus tard. Au cours de l’été 1970, le groupe est passé de 40 à 19 membres acceptant de parader. Son directeur Donat Labbé consacra des efforts immenses pour conserver cette belle organisation, mais ce sont des problèmes de recrutement qui ont entraîné sa fin (photo 10). On souligna que ce n’était pas des difficultés financières, mais plutôt le manque d’intérêt de la population et l’absence de relève. Le dernier concert (le «chant du cygne») fut présenté à l’église l’Assomption le 6 avril 1970, un moment triste et très émouvant pour les participants et toute la population géorgienne. On devient mélancolique à la vue de toutes ces belles photos de notre ancienne Fanfare. Ils faisaient de la si belle musique. Autres photos à venir bientôt.

P= photo. P 1, 9 et 10 du fonds Fanfare St-G. P 2 et 8 du fonds Claude Loubier, P 3 du fonds Luce Barriault, P 4 de Michel Morin, P 5 du fonds Patricia Hall. Texte et recherches de Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  [email protected]

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: