Nous joindre
X
Rechercher

L'inoubliable magasin Smith près du pont de fer

durée 05h00
25 septembre 2022
duréeTemps de lecture 3 minutes
Par
Pierre Morin

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

Ces photos vont faire remonter de beaux souvenirs chez toutes ces dames qui l'ont fréquenté autrefois. Le fameux magasin Smith sur la 1re avenue, juste au pied de l'ancien pont de fer. C'était le préféré des dames à l'époque, il y avait un très grand choix de beaux vêtements chics à prix abordable. Bon nombres de futures mariées y ont acheté leur robe de noce. Ce magasin a ouvert vers 1960, quelques temps après le départ de l'épicerie qui y logeait, le Marché Central. C'est Jack Smith qui s'est porté acquéreur de l'édifice et qui l'a rénové de fonds en comble et transformé en un édifice moderne et raffiné. La 1re photo nous le montre dans toute sa splendeur dans les années '60. Ses vitrines étaient attrayantes. C'était la mode d'exhiber les vêtements sur des mannequins, et ceux de M. Smith étaient les plus beaux en ville. Plusieurs vont se souvenir de son personnel. Mme Paule Bernard était la gérante et ses vendeuses étaient entre autres Mmes Jacqueline Laflamme et Alfreda Poulin, d'excellentes conseillères.

Ce commerce était situé au coeur du centre commercial, voisin du Barbier Charles-Eugène Roy et de Catellier Radio TV. En face, il y avait le magasin Sévigny. On voit l'escalier du pont sur la 1re photo. Sur la deuxième photo, on constate que l'immeuble de M. Smith était vraiment rapproché du pont, dont la montée était très abrupte. Vers la même époque,  Jack Smith acheta un vieil édifice plus au nord, à peu près en face du magasin Papillon, il le rénova complètement et y aménagea un beau grand local commercial qu'il loua d'abord à la compagnie Laurentide Finance, puis au magasin Yellow pendant plusieurs années. Au deuxième étage, il y avait six ou sept appartements sous forme de garçonnières ou bachelors (des 1½) qui étaient loués à des travailleurs ou travailleuses de commerces au centre-ville. On voit bien cet immeuble au centre de la 3e photo, c'est celui en briques brunes sur lequel est affichée la publicité de Yellow.

La disparition du pont de fer à l'été 1971 changea le décor autour de son magasin, comme on le constate à la quatrième photo datant de la fin des années '70. Ce M. Smith était un gentilhomme très sympathique et apprécié de tous. Il voyageait régulièrement à Québec dans son avion Cessna 172 qu'il a légué à son décès à l'organisme Médecin Sans Frontière. Après la fermeture de son établissement vers 1980, le magasin Jean-Claude Chaussures (de Jean-Claude Rancourt) a occupé les lieux pendant quelque temps. Puis en dernier ce fut le Centre du Rembourreur, qui a connu une fin abrupte lorsque l'édifice fut complètement détruit par un incendie au cours de la nuit du 31 mars 1986, le feu ayant éclaté lors de la remise du courant après la débâcle (photo 5). Ce fut la fin de ce vénérable immeuble dont le site est devenu un stationnement. Heureusement qu'il en reste des photos pour nous rappeler son souvenir.

Photo 1 et 2 du fonds Claude Loubier. Photo 3 du fonds Yvon Thibodeau. Photo 5 courtoisie de Paulin Poirier. Texte et recherches de Pierre Morin.

Visionnez tous les textes de la Société historique


Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif, financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  [email protected]

facebook.com/shsartigan

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.