Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 mars 2018 - 04:00

Utilisation de pesticides : la CNESST et l'UPA sensibilisent les agriculteurs

Amélie Carrier

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

Dans le cadre de la Semaine de la santé et de la sécurité en agriculture, qui se déroulera du 7 au 14 mars prochains, la  Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) s’associe à l’Union des producteurs agricoles (UPA) pour sensibiliser les agriculteurs à la santé et la sécurité du travail entourant l’utilisation de pesticides en agriculture.

À lire également :

Sous le thème « Pesticides : protégez vos cultures, protégez votre santé », ces organisations, ainsi que le Réseau de santé publique en santé au travail (RSPSAT) et les partenaires de la Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture (SPQA), profiteront de cette Semaine pour rappeler, entre autres, qu'une exploitation agricole, de par sa nature, recèle de multiples risques pour la santé et la sécurité, tant au quotidien qu’au fil des saisons.

L’utilisation de pesticides, employés notamment pour le contrôle des ravageurs dans les cultures tels les insectes nuisibles, les maladies fongiques et les mauvaises herbes, fait partie de la réalité de nombreuses fermes et présente un risque pour la santé et la sécurité des travailleurs agricoles.

Rappelons qu'au cours des dernières années, des thèmes tels que « ​Comment éviter un renversement de tracteur ? » (2013), l'abattage manuel d'arbres (2014) et les pièces en mouvement (2015) avaient été abordés pendant la Semaine de la santé et de la sécurité en agriculture.

Actions de prévention

La CNESST, l'UPA, le RSPSAT et la SPQA précisent qu'en matière de prévention, l’élimination des risques à la source est toujours à favoriser. Ils recommandent donc aux agriculteurs, avant d’utiliser des pesticides, de d'abord considérer des moyens de lutte différents, qui peuvent être mécaniques, thermiques ou biologiques.

Lorsque cela n’est pas possible et que les pesticides sont requis, il est suggéré d'opter pour les produits les moins nocifs pour la santé. Il faut également veiller à obtenir et à consulter les étiquettes et les fiches de données de sécurité de chaque produit utilisé.

Il importe de bien se renseigner pour respecter les conditions sécuritaires à toutes les étapes de
manutention, allant de l’achat des produits à la gestion des résidus et des contenants usagés en
passant par l’application et l’entretien de l’équipement agricole.

Les travailleurs agricoles doivent aussi être informés des risques pour leur santé et formés aux
méthodes de travail sécuritaires pour éviter d’être exposés aux pesticides, notamment en
portant l’équipement de protection individuelle requis.

Des ateliers de prévention partout en province

Durant la Semaine de la santé et de la sécurité en agriculture, des ateliers de prévention se tiendront dans toutes les régions du Québec sur le thème de la santé et la sécurité du travail entourant l’utilisation de pesticides en agriculture.

Notons que les producteurs et les travailleurs agricoles de la Beauce et des environs peuvent s’inscrire à un atelier et obtenir plus d’informations à ce sujet en communiquant avec l'UPA de la Chaudière-Appalaches, dont les bureaux sont situés à Saint-Georges.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.