Publicité

11 décembre 2021 - 12:15 | Mis à jour : 12:31

Le Tribunal administratif du travail autorise la grève des

Les paramédics du TASBI entreprendront une grève le 14 décembre

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Les membres du syndicat des Travailleurs ambulanciers syndiqués de Beauce inc. (TASBI) entreprendront une grève de durée indéterminée à compter de 00 h 01 ce mardi 14 décembre.

« On va de l'avant », a confirmé aujourd'hui le président syndical, Christian Duperron, lors d'un entretien téléphonique avec EnBeauce.com.

Hier en fin de journée, le Tribunal administratif du travail a autorisé l'avis de grève du TASBI, jugeant « suffisants »  le maintien des services essentiels, qui sont prévus à l’entente du 8 décembre, pour que la santé ou la sécurité de la population ne soit pas mise en danger.

Il s'agira d'une « grève de tâches » qui n'affectera en rien le transport par ambulance, a tenu à rassurer M. Duperron. Vingt-quatre moyens de pression, de nature administrative, seront mis de l'avant, comme de ne pas procéder à la facturation ou ne pas compléter certains formulaires non obligatoires. Des manifestations publiques sont aussi prévues, a-t-il confirmé.

Les paramédics du TASBI sont en colère, depuis la rencontre de négociation du 23 novembre pour le renouvellement de leur convention collective, alors que la partie patronale a fait savoir qu’elle ne voulait pas traiter de la question des horaires de faction. C'est le principal point d'achoppement dans lequel les différents acteurs du gouvernement se lancent la balle dans ce dossier et le syndicat en a assez, de rappeler le président.

Ce type d’horaire a été mis en place en 1989 et il est toujours en vigueur au Lac-Mégantic, à Lambton, La Patrie, Sainte-Claire, Beauceville, La Guadeloupe, Saint-Joseph-de-Beauce, East-Broughton et Sainte-Justine. « Il est maintenant totalement désuet », souligne Christian Duperron.

La grève sera observée par les quelques 200 membres du syndicat qui se trouvent dans les régions de la Beauce, de Bellechasse, des Etchemins et de Mégantic.

Le président Duperron poursuivra aussi ses démarches de « sensibilisation » des élus régionaux.

Enfin, il a aussi réitéré ses réserves sur l'application du rôle élargi des paramédics, — en vigueur depuis le début de décembre suite à un arrêté ministériel — afin de leur permettre de réaliser des soins dans les urgences et dans les différents établissements du réseau de la santé. « On verra au cours des prochaines semaines les conséquences sur les effectifs de la région », a-t-il conclu.

À lire également:
Les paramédics de TASBI en ont assez, dit leur président syndical

Élargissement des actes médicaux des paramédics: difficile dans la région, avise le TASBI

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.