Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 mai 2018 - 09:22 | Mis à jour : 21:11

Ganoué 2018 : des scènes au chalet, dans une résidence et à la clinique médicale

Amélie Carrier

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

La 39e saison du Théâtre du Ganoué a été lancée mercredi le 2 mai dernier, au Manoir du Village des Défricheurs, à Saint-Prosper. Pour l'édition 2018, les spectateurs seront notamment transportés au chalet, dans une résidence pour personnes semi-autonomes, ainsi qu'à la clinique médicale. Les pièces débuteront le 22 juin prochain, et la saison se terminera le 1er septembre 2018.

À lire également :

Pour l'été 2018, ce sont deux troupes de la région, soit la troupe Les Cabochons et la troupe Les Amuses-Gueules, et une troupe de Québec, la troupe Minute, qui divertiront les spectateurs au Théâtre du Ganoué.

« Nos trois troupes de cet été ont déjà foulé les planches du théâtre auparavant, à plusieurs reprises pour certaines. Ce sont des habitués », de préciser la présidente du Conseil d'administration de la corporation du Théâtre du Ganoué, Marie-Claude Paradis.

En début de conférence de presse, cette dernière a d'ailleurs tenu à souligner les efforts des bénévoles qui donnent encore et encore à la corporation du théâtre d'années en années, en prenant soin de souligner la perte d'une collègue de longue date en début d'année 2018.

« Cette année a été une année mouvementée pour nous. On a perdu une collègue de bénévolat qui était avec nous, Noëlline Samson. C'est donc le coeur gros qu'on lui dit aujourd'hui merci pour ses années de service », d'ajouter la principale intéressée.

C'est ensuite à tour de rôle qu'un représentant de chacune des pièces ont présenté les grandes lignes de leurs représentations.

La première pièce de l'été, « Docteur, ça fait mal ? », par la troupe Les Cabochons, est tirée d'un texte d'André Mercier sous la mise en scène de Mario Boutin. La distribution est composée d'André Mercier, de Chantal Grégoire, de Lina Grégoire, de Mélissa Fontaine, d'Émilie Roy, de Jocelyn Lagrange et de Jean-Pierre Poulin.

« La pièce se passe dans une clinique médicale très spéciale, où l'on retrouve une clientèle très variée. On peut trouver quelqu'un qui s'est simplement coupé un doigt, jusqu'à quelqu'un qui se fait traiter pour le syndrome de Gilles de la Tourette », d'expliquer l'auteur de la pièce, le comédien André Mercier.

« Une fois au chalet », par la troupe Minute, sera la seconde pièce présentée à l'été 2018. L'auteur de celle-ci est Maxime Champagne et la mise en scène est de David Grenier. Éric Morasse, Annie Gignac, Carl Jacques et Marie-Lyne Thibault en seront les comédiens.

« C'est l'histoire de Simon et Cindy. Simon est écrivain, Cindy est actrice. Ils habitent dans un chalet familial à Sainte-Dorothée-sur-le-Lac et leur carrière va plus ou moins bien. Pour arrondir les fins de mois, Simon fait des téléphones de médium et Cindy, des appels érotiques », de raconter Stéphanie Moreau, de la troupe Minute.

La troisième et dernière pièce de l'été, « Semi-autonome », par la troupe Les Amuses-Gueules, est de l'auteur Michel Cormier et d'une mise en scène collective. La distribution est composée de Pierre Boucher, de Bianka Gilbert, de Guylaine Mercier et de Jean-Pierre Poulin.

« C'est l'histoire de trois personnes âgées qui vivent dans une résidence. Chacun d'entre eux a des particularités bien spécifiques. Il y a en une qui aime ses sous, un autre qui était dans l'armée et qui se croit énormément, et une dernière qui aime beaucoup son fils et qui parle beaucoup de lui, constamment », de résumer l'un des comédiens de la troupe Les Amuses-Gueules, Pierre Boucher.

Horaire des représentations

« Docteur, ça fait mal ? » par la troupe Les Cabochons

  • 22 et 23 juin 2018
  • 28, 29 et 30 juin, 1er juillet 2018
  • 5, 6, 7 et 8 juillet 2018
  • 12, 13, 14 et 15 juillet 2018

« Une fois au chalet » par la troupe Minute

  • 19, 20, 21 et 22 juillet 2018
  • 26, 27, 28 et 29 juillet 2018
  • 2, 3, 4 et 5 août 2018

« Semi-autonome » par la troupe Les Amuses-Gueules

  • 9, 10, 11 et 12 août 2018
  • 16, 17, 18 et 19 août 2018
  • 23, 24, 25 et 26 août 2018
  • 31 août et 1er septembre 2018

Billets et forfaits

Les billets sont vendus au coût de 20 $ chacun. Les billets de saison, qui permettent d'aller voir les trois représentations de l'été, sont quant à eux vendus au coût de 50 $. Ceux-ci seront disponibles à compter d'aujourd'hui, jeudi le 3 mai 2018, jusqu'au dimanche 15 juillet inclusivement.

Les jeudis et les dimanches, les gens auront la possibilité de se procurer deux billets au coût de 35 $. Des tarifs de groupe sont également disponibles pour les groupes de 20 personnes et plus.

Des forfaits souper-théâtre sont également offerts. Un souper-théâtre en collaboration avec le restaurant La Grille et le restaurant La Maison Grecque de Saint-Prosper sera vendu au coût de 43 $ par personne, taxes et pourboire inclus.

Commodités et coordonnées

Le Théâtre du Ganoué offre un bar, une terrasse ainsi qu'un accès facile pour les visiteurs en fauteuil roulant.

Pour réserver des billets ou pour obtenir plus d'informations sur les pièces, il est possible de téléphoner au 418-594-5000, de visiter le site Web du Théâtre du Ganoué ou encore de consulter la page Facebook du théâtre.

Précisons que la billetterie est ouverte les mardis et mercredis, de 13 h à 18 h, ainsi que du jeudi au dimanche, de 13 h à 20 h 30.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des artistes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière artistique hors du commun ? Vous faites partie d'un groupe de musique, êtes musicien ou chanteur, et vous avez particulièrement bien performé à un concours de talent dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.