Publicité
22 octobre 2019 - 15:45

Le candidat du Bloc québécois a terminé troisième

Une fin de campagne inattendue pour le bloquiste Guillaume Rodrigue

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 1

Si, au début de la campagne, le candidat du Bloc québécois, Guillaume Rodrigue, avait pu prédire qu’il terminerait troisième devant le candidat du libéral, il ne l’aurait certainement pas cru. L’homme de Saint-Prosper a terminé avec 14,1 % des voix.

Bien qu’il n’eût aucune attente au départ, ce n’est que dans la dernière semaine des 40 jours de campagne électorale que M. Rodrigue a senti qu’il avait des chances de prendre la troisième place.

« Compte tenu qu’on avait peu de moyens, qu’il n’y avait pas d’équipe quand j’étais arrivé, il n’y avait pas de moyen financier non plus. Finalement, il y a des bénévoles, des gens qui m’ont approché, moi, j’ai approché d’autres gens aussi pour leur demander un coup de main. Les dons ont commencé à rentrer. Voir d’où on est parti et où ça s’est terminé, il y a une belle fierté », mentionne-t-il.

Notons que l’annonce de sa candidature s’était faite tardivement le 9 septembre, alors que la majorité des candidats en Beauce étaient déjà connus. Par contre, le bloquiste ne cache pas que le résultat final de cette élection est en partie dû à la hausse de popularité au Québec de son parti.

Une soirée électorale

Hier soir, il s’est entouré d’une trentaine de personnes à la Polyvalente des Abénaquis à Saint-Prosper. Il a suivi le « retour » du Bloc québécois qui a gagné 32 sièges au parlement d’Ottawa en plus de vivre une « victoire morale ».

M. Rodrigue croit que les gens ne sont pas plus indépendantistes qu’avant « mais on sent quand même une montée du nationalisme, la fierté d’être Québécois, de prendre notre place, la place qui nous revient et de revendiquer ce qu’on pense de bon pour nous. Je trouve que ça, c’est positif pour le Québec. »

Heureux des résultats

Guillaume Rodrigue dit être heureux de la victoire de Richard Lehoux du Parti conservateur et le félicite de son nouveau poste de député de Beauce.

« Je pense que même si les valeurs de son parti sont à l’opposé un peu des miennes, je pense qu’il y a l’individu, puis l’individu que j’ai rencontré à quelques reprises pendant la campagne, c’est une bonne personne », explique-t-il.

Une première campagne « intense »

Le candidat du Bloc décrit cette première campagne électorale comme « intense ». Il a dû jongler entre son travail et les activités électorales. De plus, il ajoute que d’avoir pris la décision de se présenter aussi tard a peut-être joué un rôle.

« J’ai un horaire qui est facilement adaptable, mais je n’ai pas pu vivre la campagne pleinement en raison de ça, mais je n’ai pas de regrets. Je me suis adapté. »

Une prochaine campagne?

Lorsqu’il lui a été demandé s’il pensait se représenter aux prochaines élections, il a répondu en riant :

« Je n’en suis tellement pas là. Je reprends un rythme de vie plus normal, plus régulier. Dans la vie, je pense qu’il ne faut pas se fermer de portes, donc non, je ne me ferme pas de portes pour le futur, mais je ne suis pas rendu à cette étape-là de me questionner à si je me représenterai à nouveau. »

À lire également: 
Richard Lehoux est élu pour une première fois en Beauce​
Maxime Bernier: défait après 13 ans de mandat

Josiane Fortin, fière de la campagne accomplie pour le Parti vert​

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Les conservateurs des bernier ni le préfet de nlle beauce ne se sont pas attaquer a régler le problème des inondations récurrentes depuis 20 ans .Monsieur Lehoux peut être une bonne personne comme grand-père sauf qu'il représente le parti conservateur de 1864 de Macdonald francophobe premier ministre destitué pour fraudes électorales. Dans le contexte actuel ,il a été élu grâce a la colère des agriculteurs et de leur famille pour être sur de se débarrasser du plus albertain des beaucerons anti-Quota. anti loi 101 etc. Bravo pour votre campagne malgré le fait que certains médias partiaux se sont limité a 2 candidats :Bernier et Lehoux procédure anti démocratique pour les autres partis. Avec 33 députés le Bloc défendra la laicité de l'État du Québec, les autres députés auront l'instruction de défendre le votre de leur parti hors-Québec.

    Claude Dulac - 2019-10-25 13:46