Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 août 2018 - 10:57 | Mis à jour : 24 août 2018 - 14:00

Le ministre des Finances de passage à St-Georges

Carlos Leitão : « le PLQ est encore le parti de l’économie »

Par Jérôme Blanchet-Gravel, Journaliste

Toutes les réactions 2

Le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitão, était de passage hier à St-Georges pour défendre son bilan et soutenir Paul Busque, l’actuel député et candidat pour le PLQ dans Beauce-Sud. Nous l'avons interviewé sur la terrasse de l’hôtel Georgesville.

M. Leitão a d’abord affirmé qu’il était très important pour lui de venir soutenir Paul Busque. Après l’entrevue, le ministre des Finances se rendait directement à l’investiture du candidat de Beauce-Sud à la sucrerie Busque.

Le journal a ensuite évoqué le fait que l’ancien premier ministre du Québec, Jean Charest, a critiqué sa formation politique. En début de semaine, M. Charest a affirmé que le premier ministre Couillard avait improvisé dans le dossier du député Ouimet et que le choix de slogan du PLQ laissait entrevoir l’abandon de sa principale vocation : l’économie.

L’arrivée de Taillefer, une bonne chose pour le ministre des Finances

Questionné à ce sujet par EnBeauce.com, Carlos Leitão a affirmé que le PLQ n’avait aucunement négligé le thème de l’économie dans les dernières années. Il ne croit pas non plus que l’arrivée d’Alexandre Taillefer comme président de la campagne du PLQ entretient le cynisme de la population, contrairement à François Legault.

Lors d’une entrevue accordée à notre journal le 8 août dernier à l’usine Métal Duquet, le chef de la CAQ avait affirmé que l’arrivée de Taillefer envoyait un message négatif à la population.

De fait, plusieurs croient qu’Alexandre Taillefer profite de sa position privilégiée afin d’obtenir d’importantes subventions gouvernementales pour ses entreprises. Une vision que ne partage pas le ministre des Finances du Québec. Récemment, la CAQ demandait d’ailleurs de dévoiler les prêts et subventions obtenus de la part du gouvernement du Québec pour ses entreprises.

Un slogan toujours économique

Cela dit, contrairement à Jean Charest, Carlos Leitão croit que le slogan choisi par le PLQ a un net accent économique. Ce slogan, qui est « Pour faciliter la vie des Québécois », sous-entendrait que l’amélioration de la qualité de vie de la population passe nécessairement par l’économie. Un point de vue dur à contester dans le quotidien même des Québécois.

Mais si le PLQ est le parti de l’économie, c’est également une formation politique qui aurait conservé une certaine conscience sociale :

style="text-align: justify;">« Le Parti libéral a toujours été le parti qui a pour objectif le développement économique du Québec. Nous avons toujours bien réussi cela. Et en même temps, nous sommes aussi un parti qui a une conscience sociale importante, ne serait-ce qu’avec la création du crédit d’impôt pour la solidarité, une mesure innovatrice en termes de soutien aux plus démunis. C’est le Parti libéral qui l’a mis en place il y a 10 ans, et déjà à l’époque, c’était poser la base d’un revenu minimum garanti. »
- Le ministre des Finances, Carlos Leitão 

La Beauce face à la pénurie de main-d’œuvre

EnBeauce.com a également abordé le sujet de la pénurie de main-d’œuvre dans la région avec M. Leitão. Selon le ministre, la Beauce doit continuer à compter sur l’immigration pour régler ce problème. Une vision que partage entièrement Paul Busque.

Carlos Leitão ne croit pas nécessairement que l’immigration soit une « solution miracle », mais il pense que le Québec ne peut se passer d’elle. Si la Belle Province ne ressentait pas autant les effets du vieillissement démographique, le contexte serait bien différent, mais ce n’est pas le cas, estime le ministre. Le bas taux de natalité au Québec s’ajoute également comme facteur aggravant.

Concernant l’immigration et les enjeux identitaires, Carlos Leitão ne croit pas que la campagne portera sur ces thèmes, mais se dit prêt à braver la tempête si jamais cela arrivait. En mars dernier, le ministre des Finances avait qualifié François Legault de « nationaliste ethnique », ce qui n’avait pas manqué de faire réagir.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Laetao c’est le gars qui a essayé d’en passer une p’tite vite aux Québécois en les privant de la déduction en raison de l’âge sur la déclaration de revenu. Ben essayé mais on va se passer de toi pour 4 ans.

    Jo - 2018-08-23 23:28
  • Plus menteur que ca tu meurs ca fait longtemps qui prend l'argent des petits pour donner aux faiseux,et les travailleurs sont casses comme des clous

    Pier - 2018-08-25 09:21