X
Rechercher
Publicité

Le nouveau député de Beauce réagit à sa victoire éclatante

« Être représentant de la Beauce à Ottawa, c’est un privilège », dit Richard Lehoux

durée 14h00
22 octobre 2019
Maude Ouellet
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Maude Ouellet, Journaliste
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante

Voir la galerie de photos

Le nouveau député de Beauce, Richard Lehoux, et ses partisans étaient sur un nuage hier soir lors de l’annonce de sa victoire éclatante. L’ancien maire de Saint-Elzéar dit avoir misé sur son authenticité pour gagner cette campagne qui s’est avérée serrée.  

À lire également: 
Richard Lehoux est élu pour une première fois en Beauce​
Maxime Bernier: défait après 13 ans de mandat
Vidéo : Discours complet de la soirée électorale de Maxime Bernier
Revoyez le discours de victoire de Richard Lehoux

Bernard Boutin, ancien agriculteur, connaît Richard Lehoux depuis plus de 40 ans. Il avoue qu’il ne s’était jamais impliqué en politique. L’ancien maire de Saint-Elzéar lui a donné le goût d’oeuvrer comme bénévole au sein de sa campagne.

« C’est sûr qu’il y avait la cause de la gestion de l’offre, mais l’homme est encore plus grand que ça », croit-il. 

« C’est quelqu’un qui travaille beaucoup pour les autres. Il s’est toujours impliqué dans différents organismes. Le don de soi il l’a aussi. C’est attirant », ajoute M. Boutin. 

Les directeurs de campagne de Richard Lehoux, Scott Mitchell et France Saint-Pierre, affirment quant à eux que partout où ils faisaient campagne, leur candidat était bien reçu. 

« Depuis le début de la campagne, nous avions un bel accueil sur le terrain », a observé M. Mitchell. « C’est un homme qui a une facilité d’approche, qui aime sa famille. Il est vraiment là pour les bonnes raisons. » 

Agréable surprise 

Même si l’équipe était sûre de l’emporter, elle s’attendait à une course plus serrée ; M. Lehoux le premier. 

« Quand je me suis engagé à l’automne 2018, je savais que ce serait difficile et qu’il faudrait travailler fort », explique-t-il.

« Être à recommencer, je ferais exactement la même campagne. J’ai donné tout ce que j’avais et j’ai rencontré le plus de gens possible. Je leur ai dit qui j’étais et ce que je voulais aller faire à Ottawa. »

Selon les directeurs de campagne, ce qui a fait foi de la victoire, c’est la présence de M. Lehoux sur le terrain. 

« Demain matin, les gens vont bien comprendre que Maxime Bernier n’est plus député de Beauce et on ne va plus le voir en Beauce parce qu’il n’habite pas ici. Demain matin, il ne sera plus ici parce que sa vie était à Montréal et à Ottawa », a fait remarquer Scott Mitchell. 

Faire avancer la Beauce 

En tant que nouveau député de Beauce, M. Lehoux souhaite organiser une rencontre avec les différents acteurs de la région, afin de bien cerner les priorités de la Beauce.  

« Dans la prochaine semaine, j’aimerais rassembler des gens, notamment les deux députés provinciaux, pour travailler ensemble et faire avancer la Beauce encore plus loin », laisse savoir M. Lehoux. 

« Pour moi être représentant de la Beauce à Ottawa, c’est un privilège et je suis honoré. Je vais essayer du fond coeur d’être la hauteur des Beaucerons » , conclut-il. 

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • CT
    Claude tremblay
    temps Il y a 2 ans
    Vous avez faite une bonne campagne, et le résultat est au rendez-vous..que demander de plus..C'est important d'avoir des représentants pour la Beauce ! Félicitations !

RECOMMANDÉS POUR VOUS


1 janvier 2022

Les élections de l’année

Nous avons eu droit à deux campagnes électorales cette année au Québec: l’une prévue sur la scène municipale pour le 7 novembre, l’autre surprise sur la scène fédérale, annoncée en plein mois d'août pour le 20 septembre. Élections fédérales — 20 septembre Des élections fédérales le 20 septembre Moins de deux ans après le dernier scrutin, le ...

10 novembre 2021

Légère augmentation du nombre de femmes élues en Chaudière-Appalaches

À l'issue du scrutin municipal de dimanche, le nombre de femmes qui ont été élues en Chaudière-Appalaches a augmenté d'environ 3 % par rapport à l'élection quatre ans passées. Ainsi, la région administrative est passée de 28 % d’élues en 2017 à 30,9 % en 2021, selon les données que vient de publier le Réseau des groupes de femmes ...

8 novembre 2021

Un taux de participation au vote de 92,3% dans la municipalité du Lac-Poulin

La municipalité du Lac-Poulin pourrait bien être l'endroit où le taux de participation au scrutin électoral d'hier est le plus élevé au Québec. En effet, 180 des 196 personnes officiellement inscrites sur la liste électorale se sont prévalues de leur droit de vote, ce qui se traduit par un taux de participation de 92,3%. Toutefois, personne au ...