Publicité

15 mars 2021 - 13:00

Sûreté du Québec

Couvre-feu: 182 infractions en Chaudière-Appalaches depuis son instauration

François Provost

Par François Provost, Journaliste

Les 23 nouvelles infractions du couvre-feu en Chaudière-Appalaches la semaine dernière mènent le total à 182 infractions dans la région depuis le début de l'imposition du couvre-feu. 

Lorsqu'on élargit à l'ensemble des infractions en matière de mesures sanitaires, la Sûreté du Québec (SQ) en enregistre 282 dans notre région administrative. 

Depuis le début du couvre-feu, la Sûreté du Québec enregistre une trentaine d'infractions relatives aux mesures sanitaires de la COVID-19 par semaine en Chaudière-Appalaches. Parmi celles-ci, c'est autour de 20 manquements par semaine qui sont liés au couvre-feu. 

Du 8 au 14 mars, 23 constats ou rapports d'infractions généraux ont été signalés en Chaudière-Appalaches. Elles concernaient toutes le respect du couvre-feu. 

La semaine précédente, la région avait enregistré son plus grand nombre d'infractions générales avec un total de 52. 

Rappelons que, depuis le passage de la région en zone orange le 8 mars, le couvre-feu est dorénavant en vigueur entre 21h30 et 5h du matin. 

À lire également:

Que pourra-t-on faire avec le retour au pallier d’alerte orange?

COVID-19: 115 infractions recensées en Chaudière-Appalaches depuis janvier

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.