Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Policière blessée par balle

Marco Rodrigue devra subir une seconde évaluation psychologique

durée 14h12
19 octobre 2021
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Marco Rodrigue, accusé de tentative de meurtre sur la policière de la Sûreté du Québec Catherine Giroux, était de retour devant la Cour du palais de justice de Saint-Joseph.

Son avocat, Me Tremblay, a demandé le report de la séance afin de pouvoir procéder à une contre-expertise suite à sa première évaluation psychologique. Ce dernier jugeant qu'un aspect de la situation de Marco Rodrigue avait été sous-évalué. Le juge a accordé la requête et l'accusé devra donc se présenter à nouveau devant la Cour le 30 novembre. 

Lors de la séance d'aujourd'hui on a également appris que le véhicule de Marco Rodrigue qui avait été saisi lors de son arrestation lui a été rendu, ainsi que son argent.

Enfin, son ordonnance de non-communication auprès d'une ancienne collègue de travail, qui est témoins dans le dossier, reste en vigueur. 

Rappelons que l’homme de Saint-Zacharie avait vu son audience du 23 septembre déjà reporté à aujourd’hui, car son évaluation psychologique n’avait pas été faite. Son refus de prendre le traitement prescrit par le médecin a compromis cette étape. M. Rodrigue a finalement accepté de le prendre ce qui a permis de tenir son audience. 

Marco Rodrigue doit faire face à la justice parce que le 18 août, vers 9 h 15, il aurait fait feu sur la policière après avoir été intercepté par cette dernière sur l’autoroute 73 à Sainte-Marie pour une infraction au Code de la sécurité routière.

À lire également : 

 

L'audience de Marco Rodrigue est reportée au 19 octobre

Policière blessée par balle: l'homme de Saint-Zacharie arrêté hier sera accusé de tentative de meurtre

Policière blessée par balle sur l'A-73: le suspect finalement arrêté à Saint-Georges

 

 

commentairesCommentaires

3

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • X
    X
    temps Il y a 12 mois
    Les bums sont toujours proteges !
  • C
    Claude
    temps Il y a 12 mois
    J'espère que la policière se porte bien et qu'elle ne restera avec des séquelles. Quant au suspect j'espère que sera puni à la hauteur de son crime.
  • S
    Steve
    temps Il y a 12 mois
    S'il est assez fou pour tirer sur quelqu'un, ca prend vraiment une évaluation?
    Les risques de récidives sont grands
AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


16 septembre 2022

Tirs sur une policière: pas de contre-expertise pour Marco Rodrigue

Accusé de tentative de meurtre sur la policière de la Sûreté du Québec Catherine Giroux, Marco Rodrigue ne subira pas de seconde évaluation psychologique. En effet, Me Tremblay a indiqué à la cour ce matin qu'il n'avait pas été capable de trouver un expert pour réaliser une contre-expertise dans ce dossier.  Par conséquent, l'accusé devra se ...

9 septembre 2022

Le juge en chef de la Cour suprême plaide pour davantage de transparence

Les tribunaux canadiens doivent être plus transparents afin de maintenir la confiance du public dans le système de justice, a déclaré jeudi le juge en chef de la Cour suprême du Canada avant une rare séance à l’extérieur d’Ottawa. Le juge en chef Richard Wagner a déclaré à La Presse Canadienne qu’il était désormais plus important pour les ...

30 août 2022

Jonathan Boutin obtient une peine de prison à vie pour le meurtre de Pascal Quirion

Coupable du meurtre au deuxième degré de Pascal Quirion, le Georgien Jonathan Boutin a reçu une peine de prison à vie, avec une possibilité de libération conditionnelle dans 10 ans.  C'est la décision qui a été rendue par le juge Carl Thibault, hier matin au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce. Rappelons que le corps de Pascal Quirion, ...