Publicité

11 novembre 2020 - 10:00

Arbre-Évolution

Plus de 500 arbres plantés à Saint-Joseph-de-Beauce

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Plus de 500 arbres ont été plantés au site de traitement des eaux de Saint-Joseph-de-Beauce ainsi qu’à la nouvelle caserne de pompier, le 22 octobre dernier, grâce à l’effort concerté d’Arbre-Évolution et de la ville.

C’est à l’automne 2019, il y a un an, que la Ville de Saint-Joseph-de-Beauce a déposé son projet au Programme de Reboisement Social, piloté par Arbre-Évolution Coop, afin de planter dans les milieux de vie des arbres financés par différents partenaires.

« L’appui de ce programme nous permet d’avoir accès à une expertise très précieuse et, surtout, des fonds pour supporter les diverses volontés de reboisement sur le territoire », a expliqué Samuel Doyon, directeur des travaux publics par intérim.

« Ce qu’Arbre-Évolution cherche à faire, c’est de générer des opportunités dans les communautés afin de planter des arbres là où ça compte », a ajouté Simon Côté, coordonnateur général d’Arbre-Évolution,
une coopérative originaire de L’Islet.

Quelques centaines d’arbres ont été mis en terre dans le but d'augmenter la filtration des microparticules de gaz dans l'air émanent de la station de traitement des eaux usées. Les odeurs occasionnelles devraient réduire lorsque les arbres seront matures.

Des conifères et des sapins baumiers ont aussi été plantés près de la nouvelle caserne de pompier dans le but d’embellir le terrain à moyen terme.

« Nous opérons un service de séquestration de Gaz à Effet de Serre pour plus d’une centaine d’organisations. Notre modèle mise sur l’appropriation des projets par le milieu. C’est donc très important pour nous que les plantations répondent à de réels besoins communautaires », a affirmé Simon Côté.

Les 504 arbres plantés permettront donc à l’entreprise Dataiku, l’une des principales plateformes d’IA d’entreprise et d’apprentissage machine au monde, et la Fondation LOJIQ de compenser 104,83 tonnes de CO2.

« Nous avons lancé un programme intitulé Objectif zéro carbone. Notre but est de réduire progressivement l’empreinte écologique des projets de mobilité jeunesse soutenus par notre organisme », a expliqué Steven-Paul Pioro, directeur stratégie et développement philanthropique pour Les Offices Jeunesse Internationaux du Québec (LOJIQ).

Dans le cadre de son programme, la coopérative L’isletoise prévoit également un suivi de la plantation sur 50 ans.

À lire également

Reboisement et compensation carbone à Saint-Odilon-de-Cranbourne

Plus de 600 arbres ont été plantés à Saint-Georges grâce à l'entreprise Bois Hamel

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.