Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 avril 2018 - 08:31 | Mis à jour : 10:06

États financiers, complexe sportif et pétition de la 39e rue à Saint-Georges

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Hier soir, le lundi 23 avril 2018 à 19 h 30, s'est tenue la séance ordinaire du conseil municipal de Saint-Georges. Lors de cette séance, dont la levée a été prononcée à 20 h 32, il a beaucoup été question des états financiers de la Ville pour l'année qui s'est terminée le 31 décembre 2017.

À lire également : 

Dans son allocution inaugurale, le maire, M. Claude Morin, a demandé à ses collègues d'avoir une pensée pour ceux qui, plus tôt dans la journée, ont été assassinés à Toronto. Rappelons que 10 personnes ont péri et que plusieurs autres ont été blessées.

Le point sur les finances

Une représentante de la firme d'auditeurs indépendants Raymond Chabot Grant Thornton S.E.N.C.R.L a présenté son rapport d'audit sur les états financiers de la Ville pour l'année 2017. Puis, Mme Karine Veilleux, directrice du Service des finances et trésorière, a exposé les résultats et la situation financière. Le maire commentera les états financiers de l'année 2017 en juin prochain.

En 2017, la Ville avait prévu engranger 44 445 605 $, mais elle a réalisé en fait des revenus réels de 46 803 311 $. Ses dépenses réelles ont été de 42 803 11 $, alors qu'elle avait prévu des dépenses de 44 959 618 $. La Ville a affecté des sommes provenant des réserves et de fonds réservés totalisant 881 546 $. L'exercice financier de 2017 a généré un excédent de 4 736 856 $ alors qu'en 2016, il était de 6 253 180 $.

La hausse des revenus a été causée en majeure partie par les revenus de taxation (+ 1 100 000 $) ; cette augmentation est reliée à la hausse du rôle d'évaluation due à des rénovations ou de nouvelles constructions. La baisse des dépenses budgétées (- 2 156 500 $) a été rendue possible grâce à des économies réalisées pour ce qui est notamment de l'entretien des infrastructures et des équipements (- 512 000$), de la réserve pour les imprévus (-445 000 $), des frais de financement (- 419 000 $) et des projets d'immobilisations ( - 355 000 $).

Une somme de 2 400 000 $ sera virée au Fonds réservé pour les grands projets. Après ce virement, la solde de la réserve sera de 17 814 000 $. De ce montant, 6 145 000 $ sont réservés, durant l'année en cours, pour la réfection du mur de soutènement et l'aménagement de l'Espace Carpe Diem.

En prenant en considération la somme réservée pour les projets d'immobilisations, des transferts aux réserves et au Fonds réservé desservi aqueduc et égout, le surplus libre de la Ville est de 2 033 797 $, alors qu'il était de 1,1 million de dollars en 2016.

Au 31 décembre 2017, le montant total et consolidé de l'endettement de la Ville est de 49 514 291 $, ce qui inclut la somme de 3 402 845 $ de la dette à la Régie intermunicipale.

Complexe sportif et pétition

Le conseil municipal a entériné la résolution qui confirme l'engagement de la Ville pour une collaboration financière de 5 millions de dollars dans le projet de construction d'un complexe sportif. Cette participation financière est conditionnelle à la signature d'un protocole d'entente entre la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE) et le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES). Rappelons que la CSBE entend déposer au cours de la prochaine semaine une demande au Plan québécois des infrastructures 2019-2029 afin d'obtenir 21 millions de dollars, lesquels serviraient à financer la construction du complexe sportif.

Une pétition signée par 73 résidents voulant interdire la circulation de camions lourds sur la 39e rue, dans le secteur ouest, entre la 1e Avenue et la 6e Avenue, a été déposée. Un citoyen a pris la parole à la période de questions à ce sujet. Il a fait valoir que 58 résidences se trouvent sur la portion de cette rue et que beaucoup de parents s'y promènent avec leurs bambins. Ils veulent à tout le moins que la Ville les entende et prenne conscience de cette situation délicate. Avant tout, ces citoyens disent penser à la sécurité des jeunes enfants.

 

 

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.