Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 octobre 2018 - 09:16 | Mis à jour : 11:43

Entrevue exclusive

Maxime Bernier : le même pilote dans un autre véhicule

Jérôme Blanchet-Gravel

Par Jérôme Blanchet-Gravel, Journaliste

Toutes les réactions 2

Le député fédéral de Beauce, Maxime Bernier, a récemment officialisé sa nouvelle formation politique, le Parti populaire du Canada. EnBeauce.com s’est entretenu avec le nouveau chef pour faire le point sur les derniers développements le concernant.

À lire également : 

Le Parti populaire du Canada (PPC) compte déjà 23 000 membres, et ce, environ seulement 1 mois après sa création, le 14 septembre dernier. Le PPC compte déjà le quart des membres du Parti conservateur du Canada, l’ancienne formation du député beauceron. 

Des chiffres qui ont de quoi inquiéter les membres du Parti conservateur. D’ailleurs, c’est l’un des principaux reproches adressés à M. Bernier : en créant une deuxième force de droite, il se trouverait à diviser l'électorat à tendance conservatrice, augmentant ainsi les chances de réélection de Justin Trudeau. Seul l’avenir nous dira si ces prédictions s’avèrent justes. Ceci dit, l’objectif ultime de Bernier n’est évidemment pas de diviser le vote, mais de rallier une majorité d’électeurs plus à droite au pays.

ALENA : Bernier toujours insatisfait

Concernant l’accord qui vient d’être conclu sur l’ALENA entre le Canada et les États-Unis, Maxime Bernier s’en dit toujours insatisfait. Il juge nettement insuffisante la concession faite par le Canada sur la gestion de l’offre. Rappelons que le gouvernement Trudeau a ouvert le marché canadien du lait jusqu’à la hauteur de 3%, ce qui suscite la colère de plusieurs producteurs laitiers. Pour plusieurs, cette concession s’apparente à une véritable trahison de la part du gouvernement canadien. 

Maxime Bernier ne croit pas seulement que le gouvernement Trudeau aurait pu mieux faire, il croit que les Canadiens se trouvent actuellement « dans la pire situation ». 

« On a encore des tarifs sur l’importation d’acier et d’aluminium. Le gouvernement Trudeau aurait pu avoir une meilleure entente, s’il avait mis sur la table l’abolition complète de la gestion de l’offre. On aurait pu mettre dans l’entente l’abolition des tarifs sur l’acier et l’aluminium, et en même temps dire aux consommateurs canadiens : regardez, vous allez payer moitié moins cher pour votre lait, votre poulet et vos œufs », a affirmé Maxime Bernier en entrevue. 

Sur la victoire de la CAQ et l’immigration

M. Bernier dit voir d’un bon œil l’arrivée au pouvoir de la Coalition Avenir Québec. Sans dire approuver tout son programme, il estime que son parti et la CAQ ont au moins un point en commun : la volonté de réduire l’immigration. Rappelons que Maxime Bernier s’était récemment dit contre le « multiculturalisme extrême », mais pas nécessairement contre l’immigration économique, qu’il jugeait essentielle à la survie de certains secteurs économiques. 

M. Bernier propose néanmoins une baisse du nombre de personnes immigrés reçues annuellement au Québec. Le Parti populaire du Canada veut faire passer les seuils d’immigration d’environ 320 000 à 250 000 immigrés par année. À l’échelle du Québec, la CAQ s’est engagée à faire baisser le nombre de personnes immigrées reçues annuellement de 50 000 à 40 000.

« On veut revenir à la moyenne d’immigrants qu’on avait sous le gouvernement Harper, à peu près 250 000 immigrants par année, et non pas 320 000 actuellement comme le gouvernement Trudeau autorise. Le gouvernement Trudeau veut aller jusqu’à 340 000 l’an prochain. On est le seul parti qui propose une baisse de l’immigration pour s’assurer que les gens s’intègrent bien à la société canadienne. »
- Maxime Bernier

Message aux Beaucerons

Maxime Bernier rappelle aux Beaucerons qu’il reste « le même gars avec les mêmes valeurs ». Il a changé de véhicule, mais le pilote est le même, affirme-t-il. Il croit aussi que les 4 grands principes de son parti correspondent bien à « l’esprit beauceron », soit la liberté, la responsabilité individuelle, l’équité et le respect.

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Quelle blague. À la prochaine élection vous serez défait. Préparez-vous à quitter la Beauce définitivement et même si cela fait plus de 30 ans que vous n'habitez plus sur le territoire. Vos petites visites pour sauver les apparences et montrer que vous êtes un fier beaucerons seront terminés, enfin.

    Christian - 2018-10-18 11:31
  • Ce qui m'étonne avec Maxime Bernier, c'est son côté égo. S'il avait été élu chef du PCC, il ne jurerait que pour le PCC. Il n'a pas été élu chef, alors le parti conservateur c'est de la merde.
    Son égo lui fait fonder son propre parti. Donc il est le CHEF. Quand je pense à Maxime, je pense à Julie Couillard et aux petits gâteaux Vachon… Il a beau être contre la gestion de l'offre, il s'est mis à dos les agriculteurs de son comté. Un peu de modestie Mr Bernier.

    devousamoi - 2018-10-19 20:41