Publicité
22 octobre 2017 - 10:28 | Mis à jour : 13:06

Le Brunch du président dépasse ses objectifs financiers à St-Georges

Amélie Carrier

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

La 29e édition du Brunch-bénéfice du président au profit de la Fondation du coeur Beauce-Etchemin a eu lieu ce matin, le dimanche 22 octobre, dans la cafétéria du Cégep Beauce-Appalaches à Saint-Georges. Pour l'occasion, ce sont plus de quarante bénévoles qui ont fait de cet événement un succès.

À lire également : 

Cet événement, qui avait lieu pour une deuxième année consécutive au Cégep Beauce-Appalaches, a mobilisé de 40 à 50 bénévoles qui s'occupent d'abord et avant tout de la planification entourant le brunch. « Les bénévoles travaillent de pair avec le comité du brunch, composé de 5 à 6 personnes », a expliqué le président de la Fondation du coeur Beauce-Etchemin, Denis Bolduc, à EnBeauce.com ce matin. Outre l'organisation du brunch-bénéfice, les bénévoles sont aussi en charge du service aux tables, de l'accueil des participants ainsi que des tirages lors du jour J.

« Plusieurs membres du conseil d'administration de la Fondation et du Pavillon du coeur Beauce-Etchemin mettent également la main à la pâte en vue de ce déjeuner. Ils sont notamment appelés à promouvoir la vente de billets ainsi que les services que l'on offre à la population », a ajouté M. Bolduc. Ce sont donc une quinzaine de membres de ces deux CA qui sont impliqués dans cet événement, en plus de tous les employés et contractants des deux organismes.

Ajoutons que le maire de la Ville de Saint-Georges, Claude Morin, le député de Beauce-Sud, Paul Busque, ainsi que le maire de Beauceville, Luc Provençal, étaient autres de la partie ce matin.

Kiosques d'informations 

En plus des participants au déjeuner, des nombreux bénévoles et des membres du conseil d'administration de la Fondation, des kinésiologues, des thérapeutes en réadaptation physique, une infirmière et une professionnelle de la nutrition étaient également sur place et tenaient des kiosques d'informations sur différents sujets reliés aux maladies du coeur.

Le kiosque de Renée Morissette, professionnelle en nutrition, et Sonya Mathieu, intervenante au Centre d'abandon du tabagisme du CISSS de Chaudière-Appalaches, qui regroupe les MRC Beauce-Sartigan et Robert-Cliche, présentait tous les facteurs liés à la cessation tabagique, en plus d'expliquer comment faire les bons choix d'aliments en épicerie. « Au Pavillon du coeur, nous organisons des visites guidées dans les épiceries dès qu'il y a 10 participants par groupe, afin d'apprendre aux gens quelle nourriture est la meilleure pour eux », a mentionné Madame Morissette à EnBeauce.com.

Du côté du kiosque de Valérie Carrier, inhalothérapeute, et Mirianne Gilbert, infirmière, il était question de prévention. Les deux intervenantes discutaient avec les gens présents des facteurs de risques de développer des maladies cardiovasculaires ou des maladies chroniques, telles que l'obésité, l'hypertension artérielle, le cholestérol, le stress et l'alimentation malsaine. Deux appareils pour mesurer la pression artérielle étaient également à la disposition des participants à ce kiosque.

Le troisième kiosque sur place, celui des kinésiologues Danika Lévesque et Véronique Lessard, présentait principalement l'offre de services en kinésiologie au Pavillon du coeur Beauce-Etchemin, en plus de détailler les différents programmes de prévention et de réadaption, ainsi que ceux de maintien et de mise en forme. Le poids, le tour de taille et le pourcentage de gras des participants au déjeuner pouvaient être mesurés par les professionnels de la santé sur place, et les participants avaient également la chance d'y faire des exercices de flexibilité du tronc et de force de leurs bras et de leurs mains. 

Objectif financier dépassé

L'objectif financier pour la tenue de cet événement, qui était fixé à 12 000 $ cette année, va être atteint et même dépassé. « On sait qu'on a vendu plus de billets que l'an dernier », a précisé le président de la Fondation du coeur. « Il n'y a pas seulement la vente de billets qui entre en compte. Les gens qui le désirent peuvent également faire des dons dans le cadre de ce brunch et nous vendons aussi des cartes à l'entrée au profit de la Fondation », a-t-il conclu.

Rappelons que l'objectif du 28e brunch qui a eu lieu l'an dernier était de 13 000 $, et que le montant amassé cette année dépassera la somme prévue pour l'édition 2016.

Le prochain événement-bénéfice au profit de la Fondation du coeur Beauce-Etchemin sera un cardio-thon qui se déroulera en février 2018.

 

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.