Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 mars 2018 - 10:44 | Mis à jour : 11:03

La culture biologique sans cesse en hausse dans la région Chaudière-Appalaches

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Avec le battage sur l’inutilité de plusieurs pesticides, leurs effets sur la santé humaine et sur l’environnement, le manque d’éthique et de transparence autour de la recherche et l’évaluation des pesticides et l’influence de l’industrie agrochimique, l’agriculture biologique reste une excellente alternative.

À lire également : 

Au Québec, 2,4 % des superficies cultivables sont consacrées à l’agriculture bio. Elles sont passées de 49 535 hectares en 2013 à 81 499 hectares en 2017, soit un bond de 65 %.

Le marché des aliments biologiques québécois a une valeur de plus de 400 M$ et il connaît une croissance annuelle moyenne de 10 %.

 La part de la population québécoise qui consomme des produits bio est de 50 % et 20 % des consommateurs optent pour des produits bio sur une base quotidienne, alors que 40 % le font sur une base hebdomadaire.

Ainsi, une centaine de fermiers de famille ont offert cette année plus de 20 000 abonnements aux paniers bio dans 15 régions du Québec, ainsi qu’en Ontario et au Nouveau-Brunswick. 

Dans la région de la Chaudière-Appalaches, 11 fermes livreront des paniers bio à 770 abonné(e)s, grâce à 24 points de livraison.
 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.