Publicité
16 juillet 2019 - 15:00 | Mis à jour : 15:26

Un expert affirme que 200 municipalités fermeront d'ici 2025

La FQM assure qu'aucune municipalité ne fermera ses portes

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) a vivement réagi sur l’article du Journal de Québec qui selon un expert affirme que 200 municipalités au Québec fermeraient d’ici 2025. Dans cette liste, quatre municipalités de Chaudière-Appalaches s’y trouveraient : Saint-Magloire, Sainte-Sabine, Disraeli et Saint-Fabien-de-Panet.

Le président de la firme qui a produit les prédictions, Pierre Bernier a analysé l’Indice de vitalité économique 2016 de l’ISQ pour en arriver à ce constat. Le vieillissement de la population et la centralisation seraient au cœur de cette « crise sociale » que vivent ces municipalités.

La MRC Les Etchemins plus à risque

Dans toute la région de Chaudière-Appalaches, la MRC Les Etchemins demeure celle avec la plus faible population avec ses 16 463 habitants (Institut de la statistique Québec,2018). Deux des quatre municipalités à risque de fermer d’ici 2025 se trouvent dans cette MRC : Saint-Magloire et Sainte-Sabine.

La FQM se veut rassurante

La FQM a tenu à rectifier les dires de cet expert en rappelant que malgré la pénurie de main-d’œuvre, le vieillissement de la population et les besoins en infrastructures, elle continue à mener un travail auprès du gouvernement pour obtenir des outils pour le développement de toutes les municipalités.

La FQM a obtenu des engagements du gouvernement

Au dernier congrès de la FQM, le gouvernement s’est engagé à décentraliser 5 000 emplois de l’État en région dans les 5 prochaines années.

D’ici 2023, toutes les régions du Québec pourront avoir un accès à Internet haut débit et au réseau cellulaire large bande. Par exemple, le 6 décembre dernier, Telus avait annoncé que 21 M$ avait été investi dans les MRC de Bellechasse, Lotbinière et Beauce-Sartigan pour brancher 20 municipalités et que d’autres étaient prévues.

Différentes mesures gouvernementales en transport avaient été annoncées, dont le maintien de la Politique de la mobilité durable 2030. Le nouveau rôle régional d’Investissement Québec a permis entre autres à Usine Sartigan, Produits Matra et Métal Duquet de profiter du nouveau programme.

Et finalement, la régionalisation de l’Immigration. Tout cela est dans le but d’aider les régions à faire face à la pénurie de main-d’œuvre.

« Nous travaillons activement pour toutes les régions et la FQM entend poursuivre sa lutte pour renforcer leur vitalité et éviter les fermetures de municipalités. En ce sens, le nouveau Pacte fiscal doit mettre en place des outils concrets pour leur permettre de jouer pleinement leur rôle d’acteurs du développement local et régional et d’assurer la vitalité ainsi que l’occupation dynamique du territoire », a soutenu le président de la FQM, M. Jacques Demers.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.