Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Initiative de la Sûreté du Québec

Opération de sensibilisation à la violence conjugale tenue dans la région

durée 06h00
30 novembre 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Pour marquer les 12 jours d'action pour l'élimination de la violence faite aux femmes, une Opération nationale concertée de sensibilisation à la violence entre partenaires intimes s'est déroulée hier, à l'initiative de la Sûreté du Québec.

En Beauce, l'opération a été menée par les policières et les policiers des centres de services de Saint-Georges et de Sainte-Marie, en collaboration avec la maison d'aide et d'hébergement Havre l'Éclaircie.

« Cette opération nous donne une occasion de plus d'aller rejoindre les gens de nos communautés, pour leur faire savoir que des ressources pour les femmes et les enfants existent, 24 jours sur 24 et 7 jours sur 7, pour sortir d'une relation violente, que ce soit pour eux-mêmes ou pour des proches. La violence conjugale peut arriver à n'importe qui. Avoir les coordonnées d'une maison d'aide et d'hébergement, on ne sait jamais quand ça peut nous servir! », avise Mélissa Guay-Lebel, agente à la sensibilisation.

Après une première expérience remarquée en 2022, avec plus de 23 000 personnes rejointes, cette journée de prévention a aussi pour objectif de mettre en lumière la collaboration de plus en plus importante qui existe entre les divers partenaires pour assurer la protection et la défense des droits des femmes victimes de violence conjugale : maisons d'aide et d'hébergement, SOS violence conjugale, services de police, Directeur des poursuites criminelles et pénales, service Rebâtir, etc. 

« On veut que les victimes sachent qu'elles ne sont pas seules, et qu'elles trouveront de l'aide quelle que soit la porte à laquelle elles frappent parmi tous ces acteurs » ajoute Mme Guay-Lebel. 

En 2023, la violence conjugale touche encore et toujours les femmes dans une très grande majorité: selon les plus récentes données policières, plus de 75% des victimes de violence conjugale sont des femmes. Au Québec en 2021 et 2022, elles représentaient également 100% des victimes d’homicides conjugaux, selon les données de 2022 du ministère de la Sécurité publique.

À lire également

C'est la campagne des 12 jours d’actions contre les violences faites aux femmes

La grève se poursuit pour le Front commun: les femmes en paient le prix!

Une nouvelle mise à jour sur la pauvreté des femmes dans la région

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Lancement du livre jeunesse «Jeanne et La bande des 7!» ce matin

C'est aujourd'hui que l'organisme Santé mentale Québec – Chaudière-Appalaches procède au lancement de son livre Jeanne et La bande des 7! Le tout débute à compter de 9 h au Centre Caztel de Sainte-Marie-de-Beauce. Ce livre jeunesse vise à sensibiliser les enfants à l’importance de prendre soin de sa santé mentale dès le plus jeune ...

durée Hier 18h00

Olga Zainchkovska : « Je veux continuer ma vie ici, même si la guerre s'arrête »

Olga Zainchkovska est une Ukrainienne installée avec son fils à Saint-Georges depuis juillet 2023. Originaire de Zaporijia, ville située à une trentaine de kilomètres du front de guerre, elle a décidé de rejoindre une amie au Québec afin de construire sa nouvelle vie. Pour EnBeauce.com, elle a accepté de revenir sur son arrivée et son intégration ...

durée Hier 12h00

Conventions collectives: le Front commun a dit oui à 74,8 %

C'est finalement à 74,8 % que les syndiqués du front commun ont adopté l'entente de principe qui avait été convenue quant au renouvellement des conventions collectives. Le front commun, qui est constitué de l'APTS, de la CSQ, de la FTQ et de la CSN, représentant 420 000 travailleurs dans la santé et l'éducation, en a fait l'annonce, vendredi, à ...