Publicité

Chronique Pier Dutil, par

7 décembre 2020 - 18:00

Ouf!

1 Commentaire(s)

OUF!


Dans ma chronique de la semaine dernière intitulée : «Fêtera, fêtera pas», je me posais la question à savoir à quel genre de party de Noël nous aurions droit.

La réponse n’a pas tardé à venir; oui on va fêter, mais en groupes restreints et, sincèrement, je crois que c’est là une sage décision.
 

Décision responsable

Il faut dire que la décision de nos dirigeants d’ouvrir la porte à des célébrations sur quatre jours en groupes de 10 personnes au maximum en avait réjoui plusieurs, mais on sentait de l’inquiétude auprès de certains.

Tout le monde de la santé, médecins, spécialistes, et autres ne faisaient pas partie de celles et ceux qui se réjouissaient. On disait comprendre le désir de se retrouver pour partager de bons moments en famille ou entre amis(es), mais on était à la fois conscient     que cela représentait un risque important d’éclosions nombreuses.

Même si François Legault avait déclaré nous faire part de sa décision finale le 11 décembre, devant la multiplication de nouveaux cas qui s’approchent des 2 000 par jour, il ne fallait pas être des disciples de Jojo Savard pour prédire que l’on devrait prendre un virage à 180 degrés.

Le premier Ministre s’était peut-être avancé un peu trop hâtivement, mais tout le monde réclamait une indication afin de se préparer adéquatement. Il a d’ailleurs reconnu qui si c’était à refaire, il attendrait davantage. Mais, contrairement à bien d’autres politiciens avant lui, François Legault n’a pas hésité à faire appel à son sens des responsabilités et à prendre la seule décision qui s’imposait dans les circonstances. Il a choisi un échange de cadeaux sans échange de coronavirus. 

Je comprends très bien que ce n’est pas une décision populaire, mais quand tu es en poste d’autorité, tu te dois de privilégier le bien commun et, présentement, la santé est prioritaire.
 

Plusieurs personnes sont soulagées

Personnellement, je dois vous avouer que j’ai été surpris de la réaction d’une grande majorité d’intervenants qui se sont dits soulagés par cette décision.

C’est d’ailleurs le cas de plusieurs personnes âgées qui étaient inquiètes et qui hésitaient à dire à leurs enfants et petits-enfants que les regroupements, même en groupes restreints, comportaient des risques et que cela leur faisait peur.

Malheureusement pour moi, mes parents sont décédés depuis plusieurs années. Depuis leur départ, les membres de ma famille continuent de se rassembler à Noël dans le cadre d’un réveillon qui regroupe plus d’une vingtaine de personnes représentant trois générations. Cette année, il n’est pas question de tenir ce réveillon. Chacun soulignera Noël en famille réduite à sa plus simple expression.

Quant à moi, j’aurai le plaisir de me retrouver avec ma douce qui partage ma vie depuis bientôt 50 ans. Et, depuis maintenant neuf mois, nous sommes ensemble 24 heures par jour, sept jours par semaine. Heureusement, mon couple se porte bien, mais je dois vous avouer que nous n’avons pas beaucoup de nouveau à nous raconter lorsque l’on se retrouve autour de la table pour les repas. À part la pandémie et les folies de Trump aux États-Unis, les sujets se font de plus en plus rares.

Évidemment, comme toujours, il y aura des tricheurs à Noël et au Jour de l’An. Même si je déplore leur comportement, je ne leur souhaite pas de mal et j’ose espérer qu’ils ne contribueront pas ainsi à infecter des membres de leur propre famille. Un seul décès pourrait les marquer pour la vie.

C’est fort agréable de se rassembler avec les parents et les grands-parents, mais, en réalité, le plus beau cadeau que vous pouvez offrir à vos proches, à celles et ceux que vous aimez et qui vous aiment, c’est la santé. Ce cadeau a tellement de valeur qu’il vaut la peine que nous fassions un petit sacrifice en célébrant Noël minimalement. On se reprendra l’année prochaine.
 

Visionnez tous les textes d'opinion de Pier Dutil

PENSÉE DE LA SEMAINE

Je dédie la pensée de la semaine à celles et ceux qui prévoient célébrer Noël dans le respect des consignes :

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

1 réaction(s)
  • Pier c'est assez clair pour ceux qui on encore un peu de jugeotte........
    Pierre Beaudoin - 2020-12-09 13:11