Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne

Blogue Société historique Sartigan , par

17 mai 2018 - 14:22

LE MARCHAND EUGÈNE MORIN À LA STATION

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

À l'époque de cette photo, en 1958, on appelait ce secteur «la Station» en référence de la gare des trains qui y était située. Cette maison se trouvait sur la route 23, soit la route nationale Lévis-Jackman, non loin de l'ancien pont Fortier. Aujourd'hui, c'est la 5e avenue. Malheureusement on a démoli cet immeuble pour aménager la 94e rue rejoignant la 173 tout près du pont de la Famine. Ce fut un édifice névralgique de cette partie de la ville, le trafic y était intense. C'était le commerce de M. J. Eugène Morin, connu de tous, à la fois magasin général, épicerie, gare d'autobus et bureau de poste (Bureau Lacroix). On y vendait même des bonbons «à la cenne». Il se trouvait entre la résidence de Mme Clara Morin, veuve d'Alfred Poulin et remariée à M. Omer Larocque (ancienne résidence de M. Béloni Poulin) à gauche et celle de M. Roméo Veilleux (crème glacée Chez Roméo) à droite. Seule a survécu celle de M. Roméo (maintenant édifice à logements), les deux autres ayant été démolies.

M. Eugène était reconnu pour sa gentillesse et son dévouement. Les gens y étaient toujours bien accueillis. Il acheta son commerce en 1943 et l'a constamment amélioré. On trouvait de tout chez cet homme travailleur. Il était doué pour les affaires et le commerce, comme ses frères Lionel et Pierre, tous deux aussi marchands. Il était même avant-gardiste, car, pour s'assurer la fidélité de sa clientèle, il avait eu la bonne idée de distribuer des coupons-primes remis avec chaque achat dépassant une somme précise. La valeur du coupon était proportionnelle à l'importance de l'achat. On a eu la chance de mettre la main sur des exemplaires de ces fameux coupons de 25c, 50c et 1$. On pouvait les échanger pour des primes lorsque le total atteignait la valeur du cadeau. Son nom était écrit sur les coupons. Celui de gauche spécifie bien qu'il vend «pour comptant seulement», en plus de mentionner qu'il se faisait une spécialité de vendre les peintures Canada Paints. La photo de son édifice montre que c'était propre et accueillant. Quel beau souvenir.

Photo 1 du fonds Claude Loubier. Coupons du fonds Yvon Thibaudeau. Texte et recherches de Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  shsartigan@hotmail.com

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: