Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne

Blogue Société historique Sartigan , par

21 juin 2018 - 09:09

LA PLUS GROSSE CLOCHE DE LA BEAUCE

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

C'est en 1950 qu'il fut décidé de construire une nouvelle église pour la paroisse de L'Assomption de Saint-Georges. M. Édouard Lacroix a été nommé marguiller en charge. Dès le départ, M. Lacroix offre généreusement la vaste salle publique qui occupe le 2e étage de son édifice de la 1e avenue pour la tenue des offices religieux en attendant que l'église soit prête. Voulant faire les choses correctement, M. Lacroix se procura un disque des cloches de la cathédrale de Paris et ce sont ces cloches qu'on entendait le dimanche. Il a lui-même acheté et cédé à la paroisse le terrain où fut construit l'église, en plus de payer à lui seul la plus grosse partie de cet énorme édifice, ayant investi un montant de plus de 250,000$, somme qui vaudrait au moins 10 fois plus aujourd'hui.


Quatre imposantes cloches ont été installées dans le clocher dont la plus grosse de toute la Beauce (elle est en bronze et fait 5 pieds de hauteur), qui est aussi la seule à faire entendre un «DO», pesant 5269 livres (voir la photo) a été donnée par la famille Édouard Lacroix (en 1951), comme c'est gravé sur celle-ci. Le poids total des quatre est de 13,261 livres (en comparaison à 7937 livres pour les quatre de Saint-Georges ouest). Les notes émises par ces cloches sont do, ré, mi et fa. La première messe y fut célébrée dès que les travaux furent terminés, soit le 15 juin 1952.


Les cloches sonnent le midi et à 18h pour annoncer l'angélus. Saviez-vous qu'autrefois, on ne parlait pas de coups pour désigner le nombre de fois où on faisait sonner les cloches, on utilisait le terme «tinton». Aussi pour annoncer un décès, soit un glas de femme (2 tintons) ou un glas d'homme (3 tintons). Et 9 tintons pour un prêtre et...12 tintons pour le pape!


Pour plus de détails, voir l'article de Beauce-Magazine du 8 février 2014 sur l'histoire de ces cloches, par Jean-Nicol Dubé et Joffre Grondin, d'où la photo est tirée. Texte et recherches de Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  shsartigan@hotmail.com

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: