Publicité

Blogue Société historique Sartigan, par

18 avril 2019 - 17:52

LE CENTRE SOCIAL DES CHEVALIERS DE COLOMB

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

La plupart se souviennent de cette salle qui fut si populaire pendant quatre décennies à compter de 1948 (photo 1). Elle était située sur la 1re avenue, en face du commerce actuel de la Fleuriste Huguette, soit à mi-chemin entre la 123e et la 125e rue. On a tous entendu parler de ces mystérieuses initiations des Chevaliers aux prises avec la chèvre supposément inoffensive mais pas facile à contrôler, un secret bien gardé. Mais cette salle mythique a vu bien d'autres activités, notamment des banquets, des soirées dansantes et des rassemblements de toutes sortes. La 2e photo nous montre la grande salle aménagée pour une importante réception, dans les années '60. La 3e photo nous rappelle ces soirées dansantes pour les jeunes pendant les fins de semaine dans les années '60 et '70, ici avec le groupe les Mélomanes, composé de René Moisan à la contrebasse, Florent Morin à la batterie, Martial Audet au saxophone et Nicol Veilleux au piano. Quel souvenir impérissable ils nous ont laissé, que d'idylles amoureuses s'y sont déroulées, inoubliables. Plusieurs couples s'y sont formés.


La photo 4 nous rappelle la fameuse salle de quilles à laquelle on accédait par la porte située à droite de l'édifice. Il y eut des ligues de quille pendant plusieurs années, on compilait les statistiques et on fêtait la fin de la saison. Réal Carrier était l'une des étoiles de ce sport dans la région.


Le conseil des Chevaliers de Saint-Georges fut fondé en 1921. Ils firent construire une salle qu'il a fallu se résoudre à vendre pour payer l'hypothèque. Édouard Lacroix acheta l'édifice pour la transformer en bureaux en 1926. Pendant 3 ans, ils occupèrent l'édifice (qui existe encore aujourd'hui, il loge un landromat) de M. Adalbert Paquet, au coin de la 2e avenue et de la 120e rue, près du Café Royal. De 1929 à 1948, ils fixèrent leur salle dans un bâtiment appartenant à M. Siméon Rodrigue (à droite de la Banque Royale et qui logea pendant longtemps le magasin Dallaire). Cette bâtisse passa plus tard entre les mains de M. Lorenzo Catellier, puis de M. Adalbert Gagné, et elle est encore à la famille Gagné.


Les travaux de construction du centre social commencèrent à l'été 1948 et le Centre fut béni et inauguré le 31 octobre 1948 à l'occasion d'un grand congrès régional. Quarante ans plus tard, le Centre Social fut acheté par la Caisse Populaire voisine qui l'a démoli pour en faire un stationnement. Une importante page d'histoire géorgienne s'est ainsi tournée et terminée.


Aujourd'hui, les chevaliers se réunissent encore parfois, dans un local mis à leur disposition par la Résidence Le Saint-Guillaume.


Photos 1, 2 et 4 du fonds Claude Loubier. Photo 3 prise par Rosaire Gamache, fournie par M. René Moisan et transmise par M. Yvon Thibodeau. Texte et recherches de Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  shsartigan@hotmail.com

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: