Publicité

Blogue Société historique Sartigan, par

14 mai 2019 - 10:16

MAISON SURVIVANTE... EN SURSIS, SUR LA PREMIÈRE AVENUE

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

La 1re photo, une rareté, nous montre une scène datée d'il y a 99 ans: la 1re avenue dans le secteur de la côte Marie-Tomiche, juste en face de Place Centre-Ville. Saviez-vous que parmi toutes les maisons illustrées sur cette photo, de 1920, n'en subsiste aujourd'hui qu'une seule... et pas pour longtemps? C'est celle à gauche de couleur pâle, à deux étages et aux belles galeries superposées, ornées de rampe en barreaux tournés (vis-à-vis du personnage). Construite par les Bérubé pour Joseph Mathieu, commerçant d'animaux. Après son décès, elle fut transférée à sa fille unique Corinne Mathieu, épouse d'Adalbert Gilbert. Ceux-ci y habitèrent avec leur famille pendant de nombreuses années. En 1919, ce M. Gilbert fonda son garage J. A. Gilbert qui était situé non loin de sa résidence, plus au sud (hors photo) et qui fut rebaptisé plus tard Garage Gilbert & Fils enrg (photo 2). La 3e photo, en couleur, de 1966, fait voir qu'une autre maison fut construite sur le terrain vacant à droite de sa résidence, soit celle appartenant à son fils Davilas (elle non plus n'existe plus aujourd'hui, démolie il y a longtemps pour agrandir le stationnement, mais elle apparait sur la 3e photo). On y reconnait facilement les deux maisons au toit à mansarde qui ont existé pendant 100 ans et qui furent démolies, celle de gauche (maison de Marie-Tomiche) en 1992 pour élargir la 114e rue et celle de droite démolie en 1988 pour permettre l'érection de l'édifice à bureaux Canam-Manac.

La 4e photo, de 2018, fait voir la seule maison qui a subsisté à cet endroit depuis 100 ans, soit l'ancienne maison de J. Adalbert Gilbert aujourd'hui, maison qui fut transformée en édifice commercial il y a quelques décennies. Ceux qui circulent en ville vont la reconnaitre facilement, juste en face de la sortie de Place centre-Ville près de la 114e rue. Évidemment, elle a changé d'apparence car on l'a rénovée à quelques reprises au fil des ans. C'est maintenant rendu un secteur névralgique de notre ville, voué aux édifices commerciaux et/ou à bureaux. Des développeurs ont acheté dernièrement toute la rangée de ces anciennes résidences en vue d'y aménager des édifices plus modernes et ils ont tenu à préciser qu'ils sont disposés à donner ces immeubles à ceux qui accepteraient de les déménager, en vue de les conserver. Alors avis à ceux qui veulent conserver le patrimoine: vous pouvez les acquérir gratuitement en autant que vous accepterez de les déménager pour libérer les terrains. Donc, lorsque vous repasserez à cet endroit, ne manquez pas d'examiner attentivement celle de M. J. A. Gilbert car elle n'y est plus pour très longtemps. Ses jours sont comptés, elle ne sera plus bientôt qu'un souvenir. Dans une ville en développement comme Saint-Georges, il est inévitable qu'on doive moderniser certains secteurs importants de temps à autre. Et c'est ce qui arrive à cet endroit. Cette disparition va susciter une certaine nostalgie de la part de ceux qui ont connu son passé historique et les bonnes gens qui l'ont habitée, souhaitons que ce soit ce beau souvenir qui en restera.

Photos du fonds Claude Loubier. Texte et recherches de Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  [email protected]

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: