Publicité

Blogue Société historique Sartigan, par

2 juillet 2019 - 07:57

LE RENOMMÉ SALON DU MEUBLE

1 Commentaire(s)

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

Tous ne l'ont pas connu mais la plupart en ont entendu parler. Ce fut le premier «grand» magasin de meubles de notre ville. Il fut fondé par Ls-Philippe Gagnon, Ernest Poulin et Jean-Paul Veilleux en 1945. Dès la fin de ses études, M. Veilleux se lança dans le commerce du meuble au service de la compagnie Légaré avec qui il demeura pendant 4 ans. Il s'associa ensuite avec M Ernest Poulin pour acheter le commerce de meubles qu'opérait M. Jules Baillargeon. Ce furent les débuts du Salon du Meuble à l'intersection de la 120e rue et de la 1re avenue (photo 1), où fut plus tard la Papeterie St-Georges. En 1952, M. Veilleux s'associa avec M. Paul Lacroix et les deux devinrent seuls propriétaires du SDM. Non seulement y vendait-on des meubles (il y avait plusieurs entrepôts, dont une était près d'où se trouve aujourd'hui le restaurant Mondo) et accessoires électriques (il y avait un atelier de réparation), on fournissait aussi l'installation de systèmes de chauffage (Adolphe Quirion et Henri-Louis Veilleux), le service de la télévision (M. Roland Larivière) et il y avait même un contracteur électricien (M. Clément Gilbert) au service de l'établissement. La secrétaire était Thérèse Larochelle et le comptable Paulin Paquet, les vendeurs: Charles Vachon et Aurèle Rodrigue (le décorateur). Sept véhicules (que l'on aperçoit sur la photo 2) étaient continuellement sur la route pour donner satisfaction aux clients. Quelques années plus tard, M. Jean-Paul Veilleux devint seul propriétaire. Au début des années '50, des gens s'attroupaient devant la vitrine pour regarder les émissions de télévision. Avant l'arrivée du câble, la moitié des maisons de notre ville avaient sur le toit une antenne pour capter les ondes, et ces antennes affichaient un petit losange portant l'inscription SDM. En dernier, le SDM était situé au niveau de la 1re avenue dans l'édifice Lacroix (photo 3), soit même endroit où se trouve actuellement Le Jasmin. C'était voisin de l'ancien bureau de poste (photo 4, maintenant Dooleys). Finalement, après plus de 30 ans en opération, ce commerce fut acheté en août 1977 par M. Armand Roy qui le fusionna avec son propre magasin les Meubles du Boulevard sur le boulevard Dionne à Saint-Georges Ouest. Ce dernier devint ensuite la propriété de Noël Veilleux (marchand de Meubles de Saint-Benoit), puis de son fils. Depuis environ 10 ans, c'est devenu le magasin Meubles et Nous sur la 108e rue. Tout un cheminement!

Photos du fonds Claude Loubier. Texte et recherches de Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  [email protected]

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

1 réaction(s)
  • Je ne sais pas combien de fois chez accompagné ma mère au salon du meuble, c'était son magasin, elle trouvait tout ce qu'elle voulait et à bon prix. Ma mère était bonne barguineuse. M.M. Jean-Paul Veilleux et M Maurice Bégin ont pensionné chez nous, plus d'un an quand ils ont commencé à travailler. J'étais jeune mais je me souviens combien ces deux gars étaient gentils pour moi. Que de beaux souvenirs dece temps là.
    Louisette G Fouquet - 2019-07-05 20:57