Publicité

Blogue Société historique Sartigan, par

15 février 2020 - 13:00

LE SUPERBE GRAND ORGUE DE L'ÉGLISE SAINT-GEORGES

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

C'est le 3 juillet 1900 que commencent les travaux de construction de l'église de Saint-Georges. Terminée deux ans plus tard, elle fut officiellement ouverte et bénie le 27 juillet 1902. Son architecture et les dorures font de cette église un des plus beaux monuments religieux du Québec. Un édifice splendide qui séduit tous ceux qui le fréquentent. Mais si beau soit-il, il manquait quelque chose, un élément majeur: un orgue digne de loger dans ce sanctuaire. On ne lésina pas sur les moyens et, en 1910, on acheta, au coût de 5995$, un orgue imposant fabriqué par la renommée firme Casavant et Frères de Saint-Hyacinthe. Son installation s'étala sur une période de trois semaines. Il comportait à l'époque 34 jeux répartis sur trois claviers. Il était composé de 2100 tuyaux dont 520 en bois, les plus longs atteignant 20 pieds et les plus courts d'une longueur d'à peine 3 pouces, soit celle d'une cigarette. L'orgue fut béni le 17 juillet 1910 et un grand concert couronna cet événement. Au cour des ans, cet instrument complexe a subi des cures de rajeunissement, de nettoyage et de restauration. Une première a eu lieu en 1968 alors qu'on a procédé à une électrification pour en faire un orgue électropneumatique, ce qui coûta 35,000$. Alors qu'il fonctionnait au départ avec des bras pour pomper l'air qui était poussé par des tuyaux jusqu'aux flûtes, la rénovation a permis de faire le transfert par impulsion électrique. Le moteur pour l'air se trouve sous le porche central et les grands tubes pour monter l'air passent directement dans le porche. Autres modifications majeures en 1984. Ménage complet, modification sonore et remplacement de trois jeux. Le nombre de tubes est passé à 2380. Le plus long a 16 pieds et le plus court un tiers de pouce. 28 jeux de clavier et 8 jeux de pédalier ont aussi été ajoutés. Onze mois de travaux (au coût de 50,000$) ont été nécessaires pour compléter ce travail, couronné par un grand concert offert lors de l'inauguration le 9 décembre 1984. Lors des mariages, entendre la mélodie de la marche nuptiale émaner de cet orgue constitue le moment le plus émouvant des nouveaux époux lorsqu'ils déambulent solennellement dans l'allée centrale à la fin de la cérémonie. La valeur actuelle de cet orgue unique serait de près du million$, mais le marché très restreint rend cette valeur plutôt théorique. Les trois premières photos nous le montrent sous différents angles. Allez y jeter un coup d'oeil lors de votre prochaine visite à l'église, vous serez impressionné.

Plusieurs excellents artistes se sont succédé au clavier de cet orgue majestueux. Mentionnons-en quatre. Celui qui y a été le plus longtemps fut M. Robert Dick, pendant 45 ans, soit de 1912 à 1957. Après son décès, M. Valérien Doyon occupa ce poste rendant environ 25 ans. Celui-ci enseignait aussi le piano. L'un de ses élèves très talentueux, devenu virtuose de l'orgue, M. Louis Morissette (photo 4), a pris la relève à compter du 1er octobre 1984. Il maîtrisait à la perfection ce merveilleux instrument et s'acquitta avec brio et fierté de sa tâche jusqu'à son décès survenu le 4 septembre 2018 à l'âge de 62 ans. C'est maintenant Mme Esther Bureau qui en est titulaire. Merci à ces généreux mélomanes.

Texte et recherches de Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  [email protected]

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: