Nous joindre
X
Rechercher

Avez-vous connu le magasin de Mlles Jacob

durée 05h00
26 juin 2022
duréeTemps de lecture 3 minutes
Par
Pierre Morin

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

Voyez le magasin de Mlles Jacob à droite sur la 1re photo. Cet établissement fut très populaire dans les années '50. Il appartenait aux trois soeurs Jacob, filles du forgeron Zéphirin Jacob (photo 2). La première à gauche est Marguerite, née en 1914. Celle du milieu est Adrienne, née en 1902. Et celle de droite est Juliette, née en 1901. Vous vous demandez si leur nom n'était pas plutôt «Melles Jacob»? La réponse se trouve sur leur petite annonce publicitaire publiée dans le journal en juin 1962 (photo 3). C'était bien «Mlles Jacob» comme c'est aussi écrit sur leur enseigne de la photo 6. Elles offraient des «nouveautés de haut ton pour dames», spécialement les chaussures. C'est vers 1935 que fut fondé ce magasin. Que des dames se lancent en affaires à cette époque était un exploit hors de l'ordinaire, car les banques refusaient de prêter à des femmes, à moins d'obtenir des garanties substantielles. Démarrer un tel commerce a dû leur demander beaucoup d'audace et de persévérance. À ses débuts, il était situé dans un immeuble très modeste de la première avenue, entre le plombier Brousseau à droite et le barbier Labbé, et le bijoutier Georges E Rancourt à gauche (photo 4, vers 1940-41). Ce site correspond aujourd'hui à endroit où se trouve le restaurant-bar Rock Café. À l'époque, la plupart des édifices de ce secteur, entre la 1re avenue et la rivière, étaient partiellement inondés presque à chaque année par les déplaisantes débâcles printanières, comme on le constate à la 5e photo prise vers le 21 avril 1939, où on voit le magasin de Mlles Jacob semblant flotter dans l'eau. Elles ont fini par se lasser de ces inconvénients et se sont relocalisées au cours des années '50 dans les même secteur, mais de l'autre côté de la rue, presque en face de leur site initial, dans un immeuble beaucoup plus attrayant, ayant autrefois appartenu à Amédée Dionne (photo 6). Avant l'arrivée des soeurs Jacob à cet endroit, cet édifice a longtemps été occupé par le marchand Albert Veilleux. Celles-ci y ont fièrement affiché le nom de leur commerce sur la façade et exhibaient leur marchandise dans la vitrine (photo 7). Au fil des ans, elles ont constamment amélioré l'apparence de leur magasin qui est devenu l'un des commerces de lingerie pour dames les plus importants en ville, comme le démontre la photo 8 (vers 1962, leur magasin est le 1er bâtiment à gauche). Une caractéristique nous prouve que les photos 6, 7 et 8 représentent bien le même immeuble: la configuration des fenêtres du 2e étage ne trompe pas. Cet édifice existe encore et accueille aujourd'hui au restaurant Éline Pizza. Non seulement le trio des soeurs Jacob ont-elles exploité ensemble leur commerce pendant environ 40 ans, elles ont aussi cohabité longtemps dans leur résidence située à quelques rues plus au nord sur la 1re avenue en face du centre d'achats Place Centre-Ville. Leur ancienne maison fut démolie le 25 septembre 2018 pour faire place à la nouvelle bâtisse de la Banque Nationale. Marguerite est décédée en 1996 à l'âge de 82 ans, Adrienne en 1988 à 86 ans et Juliette en 1982 à 81 ans. Sûrement que beaucoup de georgiennes se souviennent encore d'être allées magasiner autrefois au chic établissement des soeurs Jacob. Elles font partie de la belle histoire de Saint-Georges.

Photos 1, 5, 7 et 8 du fonds Claude Loubier. Photo 2 du fonds Marguerite Labbé. Photo 3 d'un journal local de 1962. Photo 4 du fonds Daniel Lessard. Photo 6 du fonds André Bolduc. Recherches de Pierre Morin et Paulin Poirier. Texte de Pierre Morin.

Visionnez tous les textes de la Société historique


Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif, financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  [email protected]

facebook.com/shsartigan

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.