Nous joindre
X
Rechercher

La Caisse Populaire L'Assomption

durée 05h00
4 septembre 2022
duréeTemps de lecture 2 minutes
Par
Pierre Morin

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

Cette institution financière a changé de nom il y a quelques années, lorsqu'elle a fusionné avec plusieurs autres de la région. Cette Caisse fut fondée le 30 avril 1961 et incorporée le 13 mai suivant, couvrant le territoire de Saint-Georges Est. Son premier local était sur la 1re avenue dans l'ancien édifice Lacroix (aujourd'hui Résidence le Jasmin). Le 28 février 1962, les affaires s'amélioraient sans doute puisqu'on vota un salaire astronomique de... 15$ par semaine à celui qui cumulait les fonctions de directeur, gérant, caissier, comptable et secrétaire, M. Clément Quirion. Plus tard en 1962, on engagea M. Gérard Rancourt qui y exerça d'abord les fonctions de secrétaire et assistant-gérant. Quelques années plus tard, celui-ci est devenu gérant. Dans les années '70, la Caisse avait pris suffisamment d'envergure pour qu'on puisse la relocaliser dans un immeuble dont elle serait propriétaire. On a donc construit un édifice neuf et ultra-moderne, plus au sud sur la 1re avenue, en face du site où est aujourd'hui situé le magasin Chrono-Cité. Son inauguration a eu lieu le 8 septembre 1973 (photo 1). En décembre 1978, on embaucha un nouveau directeur général M. Gilda Poulin, qui y a travaillé pendant plus de 25 ans. Il était reconnu pour son honnêteté et sa compétence, et était très apprécié des employés et de la clientèle. Ceux qui ont fait affaire avec la Caisse quand elle était à cet endroit se souviennent tous qu'il y a eu longtemps un service à l'auto, où les clients pouvaient effectuer toutes leurs transactions direct avec une caissière sans même débarquer de leur véhicule. Voyez les lieux à la 2e photo, prise lors de la débâcle de 1986. C'est bien écrit «SERVICE À L'AUTO». Mais dans les années '90, les affaires avaient tellement prospéré que la Caisse était rendue trop petite. On se relocalisa alors pratiquement en face dans un imposant immeuble à deux étages (photo 3), ce qui entraina la disparition du service à l'auto. Sur la 4e photo, on voit le même décor que sur la deuxième, mais remarquez que l'écriteau «Service à l'auto» a disparu. Aujourd'hui, ne cherchez plus le bel édifice de la 1re photo, il a été démoli et c'est maintenant un stationnement. Quand à l'autre immeuble, celui de la 3e photo, il a totalement changé de vocation, c'est devenu le Comptoir régional de Beauce. De plus, suite à la fusion de plusieurs Caisses de la région, le nom est maintenant Caisse Desjardins du Sud de la Chaudière, située au 10555 du boulevard Lacroix.

Photo 2 du fonds Josette Rhéaume. Photo 4 du fonds Commerces de Saint-Georges. Texte et recherches de Pierre Morin.

Visionnez tous les textes de la Société historique


Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif, financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  [email protected]

facebook.com/shsartigan

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.