Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

DOSSIER BEAUCE ART : Portrait du sculpteur québécois Jean-Yves Côté

durée 14h32
28 mai 2017
Amélie Carrier
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Amélie Carrier, Journaliste

L'ouverture officielle du 4e Symposium international de la sculpture de Saint-Georges a eu lieu à l'Espace Redmond lors du dimanche 28 mai dernier. Pour l'occasion, EnBeauce.com débute aujourd'hui un « Dossier Beauce Art » dans lequel seront présentés les portraits des différents sculpteurs de cette édition, ainsi que quelques entrevues réalisées avec eux.

À lire également : 

Nous vous invitons donc à consulter notre quotidien Web régulièrement au cours des trois prochaines semaines pour ne rien manquer au sujet des artistes de cette quatrième édition.

Le premier sculpteur abordé dans ce dossier spécial est le Québécois Jean-Yves Côté, originaire de Morin Heights, dans les Laurentides.

Il utilisera le métal pour réaliser son oeuvre « L'air du temps » à Saint-Georges.

Biographie

À la fin de son baccalauréat aux Beaux-Arts en 1970, Jean-Yves Côté entreprend une maîtrise en arts plastiques à l’UQAM tout en enseignant au secondaire dans son domaine d’intérêt. Chargé de cours en art à l’UQAM pendant 24 ans, cette période lui permet de participer à plusieurs projets créatifs ainsi qu’à différentes expositions.

Au début des années 1990, Jean-Yves Côté a la chance de participer à plusieurs symposiums au Mexique et en France. À la même période, il a la possibilité de lancer son propre commerce Métaux Saint-Sauveur, entreprise dont il est toujours actionnaire. Maintenant à la retraite, il retourne graduellement à la sculpture.

En 2015, Jean-Yves est sélectionné par le Comité des arts et du Patrimoine de Lac-Mégantic pour la création de deux œuvres monumentales rendant hommage aux victimes de la catastrophe ferroviaire de 2013. Tout récemment, la Ville de Granby lui accorde deux projets de sculpture pour le réaménagement du parc Pelletier.

Également, Jean-Yves Côté siège sur le conseil d’administration du Conseil de la Sculpture du Québec.

Démarche artistique

En même temps que son environnement physique change, que les structures sociales tant morales que techniques évoluent, le sculpteur ressent le besoin de nouveaux moyens d’expression, de méthodes récentes de réalisation et de présentation qui rendent compte de l’environnement social et technique en constante évolution.

Longtemps, le sculpteur s’est exprimé à travers de lentes réalisations caractérisées par l’opacité et la solidité des matériaux. L’observateur s’est émerveillé du réalisme d’un marbre, de la chaleur d’un bronze, du vivant d’un bois. Le regard s’est arrêté aux formes, à la couleur, à la texture.

Pour son propre épanouissement, l’artiste se doit d’accorder son tempo à son siècle de découverte, de se recycler dans la matière et dans le temps. Il va de soi que les règles du jeu sont de moins en moins restreintes et que les cadres de l’expression s’élargissent de plus en plus.  

Extérioriser ainsi sa conception sculpturale, manipuler un matériau nouveau, y chercher une dimension nouvelle, voilà autant de préoccupations pour exprimer une intériorité qui doit s’appuyer, comme aussi se défendre, de la grande diversité des moyens.

SOURCE : Beauce Art, L'International de la sculpture.

Pour en connaître davantage sur le parcours artistique de M. Côté, il est possible de consulter sa page Facebook ou encore son site Web.

Rappelons que le 4e Symposium international de la sculpture de Saint-Georges se déroulera du 28 mai au 18 juin prochains.

 

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • ME
    Marie-Eve
    temps Il y a 5 ans
    Quelle belle initiative! Un dossier à suivre !

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 février 2023

Quoi faire en Beauce du 3 au 5 février?

Voici quelques suggestions d'activités sportives, culturelles et communautaires qui se tiendront en Beauce au cours de cette fin de semaine. Vendredi 3 février Odilon en neige  La municipalité de Saint-Odilon-de-Cranbourne présente pour la toute première fois, le festival Odilon en neige. Où: Salle communautaire de ...

2 février 2023

Cégeps en spectacle : Rachel Dallaire représentera la Beauce

C’est devant 315 spectateurs, que l’étudiante en Technique d’éducation spécialisée, Rachel Dallaire du Cégep Beauce-Appalaches a été choisi par le jury de la finale locale de Cégeps en spectacle, hier soir. Elle a présenté le numéro « Ne laissez pas vos dents de sagesse vous rendre fous ». Il s’agissait d’un numéro humoristique qui parcourait ...

2 février 2023

Le Moulin La Lorraine à la recherche d'artistes pour 2024

Le Moulin La Lorraine a lancé son appel à projets d'exposition pour 2024, qui est ouvert à toutes les disciplines, mais qui privilégie les projets authentiques, inédits et novateurs. Engagé dans le développement de la culture en région et éducation à l’art, l'établissement favorise les initiatives permettant I’interactivité et le rapprochement ...