Publicité

18 septembre 2021 - 18:00

Élections fédérales 2021

Le candidat Philippe-Alexandre Langlois en six réponses

Par Salle des nouvelles

Le jour du scrutin arrive à grands pas pour déterminer qui sera le prochain député de la circonscription fédérale de Beauce. C’est la raison pour laquelle EnBeauce.com a envoyé un questionnaire à chaque candidat, officiellement en lice, afin de mieux les connaître. 

Le cinquième portrait est celui de Philippe-Alexandre Langlois, candidat du Parti Libéral du Canada.

1. Décrivez votre parcours professionnel en trois expériences, tout en indiquant votre lieu de résidence et votre âge.

Je termine mes études à l’université Bishop’s en politique et relations internationales et je travaille en affaires parlementaires avec la Ministre de l’agriculture et agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau.

J’ai été assistant-enseignant et coordinateur de projet à l’université Bishop’s. Je suis également impliqué bénévolement dans les conseils jeunesses ainsi que dans le programme de soutien aux étudiants réfugiés de l’Université Bishop’s. 

Je suis passionné de politique, jeune et dynamique, et je suis sérieux dans mon approche. Malgré mes 22 ans, j’ai un réseau élargi au niveau local, régional et national, je saurai défendre vos intérêts à Ottawa et réaliser vos ambitions. 

2. Quelles sont les qualités d'un bon député?

La qualité la plus importante d’un député est sans aucun doute sa capacité d’écoute des besoins des citoyens. Par contre, ça n’est pas tout, il faut aussi savoir porter cette voix aux bons endroits pour les transformer en actions.

Les bons députés savent aussi tisser des liens avec leur caucus afin d’influencer les décisions, ils sont rassembleurs.

Un bon député doit également être proactif pour prendre le pouls de la population, comme en organisant des tables rondes où les citoyens peuvent exprimer leurs enjeux et solutions pour la circonscription. 

3. Advenant votre élection, quelles sont vos trois priorités d'action pour la circonscription?

• Jumeler des emplois et des travailleurs, pour s’attaquer à la pénurie de main d’oeuvre. Un gouvernement Libéral réélu s’engage à faciliter l’accès aux travailleurs étrangers temporaires, créer un crédit d'impôt pour la prolongation de carrière pour les 65 ans et plus qui souhaitent rester sur le marché du travail et investir 6 milliards de dollars dans nos garderies au Québec pour créer 37 000 de places et ramener plus de femmes sur le marché du travail. 

• S’assurer d’une relance économique rapide. 

• Développer le transport en commun. 

4. Quelle est votre position sur le contrôle des armes à feu?

Malheureusement, les actes violents impliquant des armes à feu sont trop fréquents au Canada. C’est pourquoi le gouvernement Libéral a interdit l’utilisation, la vente ou l’importation d’armes à feu de style “arme d’assaut.”

Je supporte cette initiative. L’utilisation d’une arme à feu est un privilège et il doit être réglementé de façon responsable. J’appuie les mesures adoptées, comme la vérification des antécédents pour obtenir un permis d’arme à feu.

Je suis également en faveur de lois « drapeau rouge » permettant la confiscation immédiate des armes à feu si une personne représente une menace pour elle-même ou pour les autres.

Finalement, je supporte le renforcement de la capacité de la GRC et de l’Agence des services frontaliers du Canada pour combattre l’importation illégale d’armes à feu.

5. Quelles actions doivent être entreprises pour enrayer la violence faite aux femmes et aussi aux enfants?

Chaque femme ou chaque fille violentée en est une de trop. Nous continuons la mise en oeuvre du plan d’action national pour mettre fin à la violence fondée sur le sexe avec l’appui d’experts communautaires du domaine.

Nous allons aussi travailler en partenariat avec les gouvernements provinciaux pour appliquer la Clare’s Law afin que les partenaires intimes qui craignent pour leur sécurité puissent obtenir auprès des services de police des renseignements sur les antécédents de violence de leur partenaire, qu’il s’agisse d’agression sexuelle, de violence conjugale, d’arrestations ou d’ordonnances de protection.

6. Développement économique ou sauvegarde de l'environnement? Qui a la priorité?

• Le développement économique et la sauvegarde de l'environnement sont prioritaires et doivent être entrepris communément, ils ne sont pas exclusifs, mais complémentaires. Par exemple, l’éco-rénovation de logements. En améliorant l’efficacité énergétique des habitations et en réduisant les factures d’énergie en octroyant des subventions pouvant aller jusqu’à 5 000 dollars pour les rénovations et en offrant des prêts sans intérêt pouvant atteindre 40 000 dollars. 

 Nous allons donc continuer d'investir dans le Fonds stratégique pour l’innovation et de l’Accélérateur net zéro pour stimuler l’innovation et accélérer la croissance parmi les entreprises canadiennes. 

 Les emplois verts sont en plein essor dans toutes les régions. Les véhicules électriques, les matériaux et technologies. Les entrepreneurs d’ici travaillent sur la prochaine révolution qui permettra de créer un avenir meilleur et plus propre, carboneutre et soutenable. Nous investissons en recherche et travaillons avec eux dans ce sens.

À lire également
Le candidat Richard Lehoux en six réponses
Le candidat Maxime Bernier en six réponses
Le candidat François Jacques-Côté en six réponses
La candidate Solange Thibodeau en six réponses

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.