Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Immeuble centenaire de la 2e avenue à Saint-Georges

Le maire Morin préfèrerait une rénovation à une démolition

durée 17h00
16 novembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

La maire de Saint-Georges préfèrerait que l'immeuble centenaire de la 2e avenue, à l'intersection de la 120e rue, soit rénové plutôt que démoli.

C'est du moins le souhait exprimé par Claude Morin, lors d'une entretien téléphonique avec EnBeauce.com. « La bâtisse est quand même belle. Ça ne prendrait pas grand chose pour la retaper, du moins du point de vue extérieur », a-t-il évalué.

Toutefois, à l'heure actuelle et depuis plusieurs années maintenant, la sécurité autour de l'édifice est compromise pour les piétons et la circulation des véhicules, avec la détérioration, notamment, des murs de brique qui s'accentue.

Présentement, les procédures de demande introductive d’instance, menées par la Ville pour obliger le propriétaire à faire les travaux correctifs nécessaires, afin de se conformer à la réglementation municipale, sont suspendues. Ceci dans le but de permettre au propriétaire de déposer des plans et devis pour obtenir les permis de construction requis.

Cependant, l'immeuble est visé par un plan d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) qui encadre la construction de nouveaux bâtiments et les travaux de rénovation extérieurs des bâtiments existants, en tenant compte des particularités propres au bâtiment et au quartier dans lequel il s’insère.

Les prochaine étapes
À défaut de produire les documents requis afin d’obtenir les permis de construction dans les prochaines semaines, la Ville pourra s’adresser à la Cour supérieure pour qu’un échéancier soit imposé au propriétaire pour la réalisation des dits travaux, avise l'administration georgienne.

Si le propriétaire refuse alors de faire les travaux requis, Saint-Georges pourrait demander au Tribunal d’être autorisée à faire les travaux elle-même et d’en réclamer les frais au propriétaire.

La balle est actuellement dans le camp du propriétaire. Or, vu les nombreuses incertitudes concernant l’état général de l’immeuble et l’envergure des travaux correctifs qui seraient requis pour sa mise à niveau, les parties sont actuellement à évaluer toutes les options, incluant une possible démolition.

« J'espère qu'on se rendra pas là. Avant, les propriétaires pouvaient invoquer que leurs voisins d'en face (sur la 120e rue) étaient pires qu'eux (quant au délabrement) pour ne pas rénover. Mais là, tout a été démoli. il n'y a plus d'excuses pour ne pas bouger », de faire remarquer le maire Morin.

À lire également

Saint-Georges: la 120e rue accueillera des immeubles de 20 logements

Saint-Georges: la démolition des bâtiments de la 120e est terminée

La démolition des bâtiments de la 120e rue a débuté

Bâtiments délabrés de la 120e rue: le pic des démolisseurs arrive lundi!

Immeuble à risques sur la 2e avenue à Saint-Georges (2020)

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 mai 2024

MRC de La Nouvelle-Beauce: nouvelle directrice générale adjointe

L'actuelle directrice des finances de la MRC de La Nouvelle-Beauce depuis 2016, Marie-Pier Gignac, vient d'être nommée directrice générale adjointe de l'organisation. C'est le préfet, Gaétan Vachon, qui en a fait l'annonce dans le dernier bulletin de l'administration municipale. Conservant ses responsabilités en finances, Mme Gignac se voit ...

24 mai 2024

Site de dépôt écocentre: 54 000 $ pour bonifier les installations

La Ville de Saint-Joseph-de-Beauce recevra aide financière 53 900 $, octroyée par Recyc-Québec, dans le cadre du programme d’aide financière visant l’optimisation du réseau  d’écocentres québécois. Ce soutien financier permettra de bonifier les installations du site de dépôt ainsi que la gestion des matières résiduelles reçues à cet endroit, a ...

23 mai 2024

Beauceville: le contrat des jeux d'eau octroyé à Simexco

Beauceville vient d'accorder le contrat pour la confection et l’installation de jeux d’eau, sur les terrains de la Cité sportive Rotary, à l’entreprise Simexco Inc. Elle a été retenue, parmi les trois soumissionnaires qui se sont manifestés, avec un prix d'exécution de construction de 304 683 $. La réalisation des travaux se fera cet été et la ...