Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

DOSSIER BEAUCE ART : Portrait de la sculpteure belge Brigitte Danse

durée 14h54
30 mai 2017
Sébastien Roy
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sébastien Roy, Journaliste

L'ouverture officielle du 4e Symposium international de la sculpture de Saint-Georges a eu lieu à l'Espace Redmond le dimanche 28 mai dernier. Pour l'occasion, EnBeauce.com a débuté un « Dossier Beauce Art » dans lequel seront présentés les portraits des différents sculpteurs de cette édition, ainsi que quelques entrevues réalisées avec eux.

À lire également :

Nous vous invitons donc à consulter notre quotidien Web régulièrement au cours des trois prochaines semaines pour ne rien manquer au sujet des artistes de cette quatrième édition.

La troisième personne abordée dans ce dossier spécial est la sculpteure belge Brigitte Danse. Elle utilisera la pierre et le métal pour créer son œuvre intitulée « Imbrication essentielle ».

Biographie

Née en 1966 à Louveigné, Mme Danse se passionne pour les symposiums. Elle a pris part à plusieurs d'entre eux, notamment en Autriche, en France, en Italie, en Lituanie et aux États-Unis. Celle-ci rêve de « semer » une sculpture monumentale dans tous les pays.

De plus, elle organise chaque année une exposition dans son parc-atelier lors de laquelle elle invite différents artistes rencontrés lors des symposiums.

Démarche artistique

Après avoir choisi une pierre, Mme Danse se laisse guider par sa forme, créant ainsi une oeuvre unique et originelle. « L'oeuvre est langage. L'artiste y murmure les mots qu'il ne sait pas prononcer. »

Pour elle, la pierre brute parle, touche, séduit, inspire et guide l'artiste dans sa recherche par sa forme originelle.

« C'est une pierre vivante qui incarne la nature, les “habits” dont elle se revêtira au gré de la pluie, du soleil, des lumières changeantes.

C'est dans cet azur où chacun peut trouver sa voie et tracer son propre chemin de liberté qu'intervient le métal. Par ses fenêtres ouvertes vers le ciel, il devient vitrail changeant au gré des saisons.

Apprivoisant l'atmosphère céleste, le métal en ombre la pierre, module son opacité, la teinte de tous les possibles, lui offre l'infini. Cette échappée qui fait vibrer les rêves citadins. »

SOURCE : Beauce Art, L'International de la sculpture

Pour en connaître davantage sur le parcours artistique de Mme Danse, il est possible de consulter sa page Facebook.

Rappelons que le 4e Symposium international de la sculpture de Saint-Georges se déroulera du 28 mai au 18 juin prochains.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Quoi faire en Beauce du 23 au 25 février?

Voici quelques suggestions d'activités communautaires, culturelles, récréatives et sportives qui se tiendront en Beauce au cours de cette fin de semaine. Vendredi 23 février Soirée lumières et raquettes aux flambeaux Dans les cadre des Rendez-vous d'hiver Beauce Auto Ford Lincoln. Où:  Club de motoneige — Beauceville  Quand: 18 h 30 à 20 h ...

durée Hier 14h00

Le Rendez-vous panquébécois de Thetford dévoile ses têtes d’affiche

Émile Bilodeau, Marco Ema et Ariane Roy feront partie  de la quarantaine d’artistes présents au Rendez-vous panquébécois de Secondaire  en spectacle — Thetford 2024. L’événement, qui aura lieu du 30 mai au 2 juin.   Ces artistes professionnels et émergents viendront à la rencontre des 900 participants du plus  grand rassemblement culturel pour ...

20 février 2024

Une troisième réimpression des Chroniques de Saint-Georges

La popularité du livre Les Chroniques de Saint-Georges en photos est telle que l'ouvrage a fait l'objet d'une troisième réimpression, a annoncé la Société historique Sartigan. Le recueil de 540 pages, paru pour la première fois en novembre 2022, reprend quelque 250 chroniques publiées chez EnBeauce.com, par l'auteur Pierre Morin. Le volume ...