Publicité
17 octobre 2019 - 11:09 | Mis à jour : 21 octobre 2019 - 14:00

Le candidat et chef du Parti populaire du Canada

Maxime Bernier invite les Beaucerons à lui faire confiance à nouveau

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 14

À quatre jours du vote qui déterminera celui ou celle qui accédera au siège de député de Beauce, le chef et candidat du Parti populaire du Canada (PPC), Maxime Bernier, a tenu ce matin un point de presse à son bureau de campagne à Saint-Georges. Il voulait s’adresser une dernière fois aux Beaucerons et particulièrement aux indécis.

À lire également : 
Débats des chefs : mission accomplie pour Maxime Bernie
r
Maxime Bernier affirme être le seul à apporter des mesures concrètes en environnement
Débats des chefs : premier affrontement ce soir pour Maxime Bernier​
Entrevue vidéo Maxime Bernier : chef et candidat du Parti populaire du Canada​

M. Bernier, adepte des marathons, compare cette fin de campagne à un « sprint ». Il rappelle que ce fut une longue course qui a débuté depuis un peu plus d’un an en septembre 2018 avec la création de son parti. Toujours selon le candidat, il explique qu'il a tenté de se garder de l’énergie pour la deuxième moitié afin que les gens s’aperçoivent qu’il est prêt à représenter les Beaucerons, à remonter les défis tout comme ceux qu’il a relevés l’an dernier et à continuer de le faire honnêtement et de manière responsable.

Treize ans en tant que député de Beauce

En poste depuis treize ans, il assure qu’avant d’être un ministre au gouvernement Harper ou le chef du PPC, il demeure avant tout le député de Beauce.

« Vous me connaissez depuis treize ans, vous savez à quoi vous attendre si vous m’accordez un mandat de confiance. J’ai été député pendant 13 ans, un député toujours accessible et visible dans le comté, et je sais que la plupart des Beaucerons sont satisfaits de mon travail. Je m’identifie profondément aux valeurs beauceronnes et à notre région. Je suis un fier Beauceron, un ardent Canadien », énonce-t-il.

De plus, selon M. Bernier, voter pour lui, c’est voter avant tout pour la région. Le candidat donne en exemple les autres chefs qui selon lui sont d’abord « des personnalités politiques et des chefs de parti ».

« Par contre, tout le monde partout au Canada sait qui je suis, je suis le député de Beauce. Tout le monde a entendu parler de la Beauce et je parle toujours de la Beauce dans mes rencontres à l’extérieur de la Beauce », ajoute Maxime Bernier.

Reconnu pour son franc parler et particulièrement lors des débats des chefs, il s’identifie toujours aux valeurs beauceronnes qu’il prône depuis le début de la campagne.

« Je suis avant d’être un chef de parti, un Beauceron avec un franc parler et une indépendance d’esprit tout comme les Beaucerons. »

La Beauce : une influence importante à Ottawa

Toujours durant le point de presse, M. Bernier a mentionné l’influence grandissante de la Beauce au sein du parlement canadien. Il prédit un gouvernement minoritaire, qu’il soit libéral ou conservateur, où le rôle du député de Beauce serait encore plus important. Ne mâchant pas ses mots, il assure que si la population désire se « débarrasser » de Justin Trudeau, le meilleur moyen est de l’appuyer :    

« Dites-vous qu’avec moi les libéraux ont un député de moins. Voter pour moi, c’est voter contre le retour de M. Trudeau au pouvoir. Que ce soit l’un ou l’autre avec un gouvernement minoritaire, un seul député peut avoir beaucoup d’influence lorsque les votes sont serrés », dit-il d’un ton confiant.

Selon le chef du Parti populaire, le candidat conservateur, M. Lehoux devra suivre la ligne de parti et son chef. Pour sa part, il sera en mesure au parlement d’Ottawa de voter librement pour les intérêts de tous.

« Pourquoi changer quand vous avez déjà depuis 13 ans quelqu’un qui vous représente bien et quelqu’un qui est comme vous, qui va se battre pour vous comme je l’ai fait ces 13 dernières années ? »

Visite du chef du Parti conservateur

Ce vendredi, le chef du Parti conservateur, Andrew Scheer, viendra soutenir son candidat, Richard Lehoux à Saint-Georges. Pour Maxime Bernier, cette visite est une preuve que les conservateurs craignent que leur représentant soit en difficulté.

Une lutte serrée

Toutefois, l’homme politique ne prend rien pour acquis admettant que la campagne est très serrée, mais promet que c’est dans les intérêts des Beaucerons de lui faire confiance à nouveau. Selon lui, cela permettra :

« De garder un député à Ottawa qu’ils connaissent depuis 13 ans, qui défend depuis toujours nos intérêts et nos valeurs, qui est un ambassadeur pour la Beauce, quelqu’un qui aura une influence à Ottawa pour faire changer les choses et qui va s’assurer que le prochain gouvernement, sera un gouvernement qui respectera nos valeurs et nos volontés en tant que Beauceron. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

14 réactionsCommentaire(s)
  • La Beauce sera la pierre angulaire de ce nouveau Parti qui ose dire les vrais choses! Lache pas! On est avec toi!

    Pro Bernier - 2019-10-17 11:30
  • Bernier, c'est le seul qui veut vraiment éliminer les déficits et ne pas léguer un fardeau fiscal à la jeunesse.

    Jean Savoie - 2019-10-17 12:51
  • Moi, mon vote a été avec le PPC de Maxime Bernier. Les Beaucerons peuvent en être fiers.

    Michel - 2019-10-17 13:15
  • Moi je vais voter pour M Lehoux, la différence; son parcours de vie nous démontre qu il travaille pour sa communauté. Il n est pas allé cherché ses votes au salon funéraire mais plutôt en travaillant pour sa communauté en étant maire, préfet et à union des municipalités du Québec.
    Il aurait bien pu s investir dans son secteur d activité qu est l agriculture, non il a donné de son temps pour ses concitoyens et ce de façon élargi.
    Ceux qui pensent que le 22 octobre les idées d un candidat seul en arrière chambre feront avancer la Beauce, pensez y sérieusement.

    Sylvie - 2019-10-17 13:27
  • M. Lehoux est trop vieux selon moi, il sera pas capable de suivre les dossiers reliés aux nouvelles technologies. C'est trop pour lui

    Pensez-y - 2019-10-17 13:38
  • sylvie c est ridicule se que vous venez de dire moi il est venu au salon sa ne m a pas offensé la famille est connu de plusieurs personnes son père est un homme honorable et respectueux envers les gens.Votre mr lehoux es ce qu il va descendre a toutes les fins de semaine pour faire le tour des paroisses pour aider les gens s ils ont un problème.Je n ai pas vu beaucoup de politiciens faire ça.Et en passant comment vous pouvez équilibrer le budget en 5 ans quand les mandats c est 4ans lol.

    bernard bougie - 2019-10-17 13:53
  • Si Maxime passe Lundi ils va ètre mort de rire ............ils va retourné a Montréal avec sa femme et ses enfants a 165.000 par année et ils va revenir en Beauce seulement pour ses cliniques de passeport et courir les salons funéraire ...........pendant ce temps la nos entreprises qui ont besoin d' un Député pro actif .....ben...........et ils nous demande de lui faire confiance ........ben oui .........ont est des cave dans Beauce ..........

    Robert - 2019-10-17 18:06
  • Maxime Bernier est le seul à protéger nos valeurs de base dont notre culture, notre liberté d'expression et d'opinion. Sans ces deux valeurs, nous perdons tout.

    Maxime Bernier est le seul de tous les candidats à posséder une expertise économique et en politique étrangère.

    Entretemps, M. Scheer rajuste ses valeurs pour s'adapter à celles de Justin Trudeau soit augmenter l'immigration à 350,000 dont 250,000 proviendront du Sub-Sahara Islamique.

    M. Scheer a également rajouté aujourd'hui qu'il est prêt à privilégier un Cabinet paritaire, soit 50% féminin, au grand dam de la compétence.

    Finalement, les producteurs laitiers se porteront mieux sans l'emprise des Cartels.

    Et voilà pourquoi je vote Maxime Bernier.

    Suzanne - 2019-10-17 18:39
  • Que penser d'un chef auto-proclamé, qui abandonne ses candidats et ses appuis (financement) pour sauver sa peau dans son comté.

    Johanne - 2019-10-17 19:50
  • Mad Max est zéro en connaissances climatiques. Voyez-vous, il aimerait voir des études sur l'effet du soleil sur le climat. Que d'ignorance! Car, notre étoile chauffe notre astre depuis plus de 4 milliards d'années et continuera à rayonner sur la terre de façon égale et immuable jusqu'à la fin de sa production d'énergie dans environ 4 milliards d'années. La grande préoccupation que l'on doit avoir concerne l'effet de serre causé par une augmentation fulgurante du niveau de CO2 dans l'atmosphère durant le dernier siècle, et que sa courbe ascendante s'accélère ces dernières décennies.
    D'autre part, Bernier serait totalement impuissant et d'aucune influance à Ottawa. Cependant, il pourrait continuer à rêver à sa grande mais utopique ambition de devenir un acteur d'importance dans les hautes sphères du pays.

    Réaliste - 2019-10-17 20:04
  • M.Lehoux ne descendra pas les fins de semaines car, lui, il demeure en Beauce contrairement au montréalais Bernier né en Beauce, qui en passant ne descend pas à toutes les fins de semaines. Dans les dernières 4 années il est venu nous visiter une vingtaine de fois max pour prendre des photos et nous faire croire qu'il est présent. Lehoux est plus vieux c'est vrai, mais très allumé sur ses dossiers, il va faire la job 100 fois mieux que bernier qui n'a même pas été foutu de faire avancer le dossier du réseau cellulaire au cours des 12 dernières années. On ne s'ennuiera pas de ce député PPC et la Beauce va mieux se porter. J'ai hâte qu'il parte définitivement.

    Gaston - 2019-10-17 20:40
  • Il a raison, je suis Ontarien et je suis allé voir M. Bernier à Napenee....it a parlé fiérement de son coin la Beauce, il a décrit la Beauce comme un endroit ou les gens sont amicales, ou ils travaillent fort, un mixe d'industrie, l'agricole et commerciale....excuses mes fautes, français c ma 2e langue, mais j'habité à Québec (la ville) entre 2011 et 2015 et j'ai visité St Georges un fois.

    Gordon - 2019-10-17 20:55
  • On devrait être fiers qu’on beauceron comme M. Bernier aspire à travailler pour faire changer les choses. Avec les autres candidats, il est certain que nous perdrons encore de notre poids politique. Lorsqu’on veut obtenir des résultats meilleurs, il ne faut pas avoir peur de dénoncer ce qui ne fonctionne pas. Moi, j’en ai soupé des fameux cartels de l’UPA.
    Oui je vais voter pour M. Bernier qui lui n’a pas peur de la différence ! Et je crois que M. Lehoux devrait retourner avec les Libéraux car il a toujours été et pensé comme eux et il est clair qu’on ne veut plus d’eux.

    Francine - 2019-10-18 17:38

  • Au risque de me répéter, je ne partage pas les idées de votre député Maxime Bernier.

    Mais avec ce que Radio-Canada révèle ce matin sur la planification et la diffusion d'une véritable campagne de salissage à l'encontre de celui-ci par les Conservateurs, ça m'écœure !

    Je souhaite que le candidat Lehoux dénonce sans réserve et sans délai cette grave atteinte à la démocratie canadienne.

    Qui plus est, j'ai le droit de rêver, monsieur Lehoux, comme il semble être trop tard pour lui de démissionner, devrait demander à ses supporteurs de ne pas aller voter pour lui lundi prochain ou de voter pour un autre parti !

    Le choix de se montrer un PUR démocrate ou pas lui appartient maintenant.

    J'ose croire que la Beauce va nous démontrer aussi son écœurement de combats d'une autre époque en élisant " Anybody ....but Lehoux ! "

    Septuagénaire de Québec - 2019-10-19 10:45