Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Dépôt de l'étude sur le marché de la vente au détail

Québec propose de mettre fin au prix plancher de l'essence

durée 16h15
16 mai 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Alors qu'il étudiera la possibilité d'abroger l'article 67 de la Loi sur les produits pétroliers, qui fixe un prix plancher pour les essenceries, le gouvernement du Québec n'imposera pas des marges de profit encadrées aux détaillants en établissant un prix plafond.

« Ce n'est pas notre rôle », a signifié en conférence de presse aujourd'hui le ministre de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie, Pierre Fitzgibbon, en rendant publique l'étude qu'il avait commandée en septembre dernier, sur le marché de la vente au détail de l'essence au Québec.

Cette dernière a été déposée le 28 mars par son auteur, Robert Clark, professeur d'économie à l'Université Queen's et professeur affilié au Département d'économie appliquée de HEC Montréal. Le document d'une centaine de pages propose plusieurs recommandations pour favoriser un marché plus compétitif, tout en protégeant les intérêts des consommateurs.

Outre l'abrogation de la loi, le ministre Fitzgibbon a indiqué qu'il poussera une 2e recommandation émise dans l'étude, soit de mettre en place un régime de transparence des prix du carburant. Ce régime obligerait les stations-service à transmettre leurs modifications de prix, affichés à la pompe quotidiennement à la Régie de l'énergie, qui diffuserait clairement ces prix liés aux diverses régions afin de bien informer et outiller les consommateurs.

Cet outil plus convivial d'accès devrait être développé au cours de la période estivale, alors que le projet de modification législatif sera vraisemblablement inscrit au programme de la session parlementaire d'automne.

« On va agir pour améliorer la situation. [À l'heure actuelle] c'est le mieux que l'on peut faire », a conclu le ministre.

Un marché compétitif
Lors de la conférence de presse, Pierre Fitzgibbon était accompagné du député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, qui s'est impliqué activement dans le dossier depuis sa demande d'enquête adressée au Bureau de la concurrence du Canada, en juin 2023, concernant le prix de l’essence sur le territoire de Saint-Georges.

« On essaie de créer le meilleur climat pour qu'il puisse y avoir de la compétition, souhaitons vers le bas (prix), a indiqué l'élu en entretien téléphonique avec EnBeauce.com, après le point de presse. C'est le pari des consommateurs que l'on prend aujourd'hui. C'est pas le pari des grosses bannières ».

Rappelons que des avis de la Régie de l’énergie ont montré au cours des derniers mois que les prix du carburant étaient plus élevés dans certaines régions du Québec, dont la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches. En Beauce, les écarts sont souvent très importants entre les municipalités. Ainsi, en février dernier, il en coûtait 14 sous le litre moins cher de faire le plein à Beauceville qu'à Saint-Georges. La semaine dernière, la différence entre ces deux localités était de 4 cents/l.

S'il reconnaît que ce n'est pas «encore parfait», il indique que les actions entreprises depuis un an ont permis de «faire bouger» le dossier.

Quant à la possibilité qu'il y ait une collusion entre les essenceries pour fixer simultanément tous le même prix à la pompe, le député de Beauce-Sud estime qu'il « appartient au fédéral de faire ces enquêtes-là » pour déterminer si tel est le cas.

À lire également

Prix de l'essence: un vérificateur sera mandaté pour rencontrer les distributeurs

Prix de l'essence: une augmentation significative dans Chaudière-Appalaches depuis 5 ans

Prix de l'essence: la marge de profit multiplié par 10 en Chaudière-Appalaches

Des résultats concluants sur le prix de l'essence, dit Samuel Poulin

Prix de l'essence: Samuel Poulin demande une enquête du Commissaire de la concurrence

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


13 mai 2024

Nouvel exécutif au Bloc Québécois de Beauce

Le comité exécutif du Bloc Québécois de Beauce a tenu son assemblée générale annuelle, samedi 11 mai, à Saint-Joseph-de-Beauce. On a confirmé dans ses fonctions Renaud Fortier, qui assure la présidence, appuyé de Jean-François Major, comme vice-président, Philippe Breton, au poste de trésorier et André Beaupré à titre de secrétaire. Les autres ...

2 mai 2024

Québec accorde près de 260 000 $ au Café du Mille-Lieux

Le gouvernement du Québec accorde 256 597$ pour le projet jeunesse Le Café du Mille-Lieux, qui verra le jour sur la 1re avenue à Saint-Georges, et qui est parrainé par le Carrefour Jeunesse Emploi de Beauce-Sud. C'est le député de Beauce-Sud et adjoint parlementaire au ministre responsable de la Jeunesse, Samuel Poulin, qui en a fait l'annonce ...

2 mai 2024

François Legault discrédite le comité de suivi de la Commission Laurent

Le premier ministre du Québec, François Legault, a ouvertement discrédité, mercredi, le travail du comité de suivi de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse (CSDEPJ).  Le comité a publié mercredi matin son analyse de l'avancement des actions du gouvernement pour appliquer les recommandations du rapport ...