Publicité
25 décembre 2018 - 04:00

Rétrospective : Les événements marquants du mois de mars

Par Johanne Mathieu, Journaliste

À l'approche du passage à l'année 2019, EnBeauce.com vous propose une rétrospective des évènements les plus marquants de l'année 2018. Replongez-vous ici dans l'actualité du mois de mars.

  1. Une chasse à l’homme d’environ trois heures avait monopolisé une dizaine de policiers vers les 9 h dans le quartier de la 118e rue et de la 25e avenue. Pour relire l’article, vous pouvez consulter le lien suivant : Chasse à l’homme d’environ trois heures à Saint-Georges
     
  2. Le 16 mars, le café-bistro Van Houtte avait annoncé sa fermeture prévue à la fin de ce mois. C’est ce qu’avait appris EnBeauce.com, en discutant avec le propriétaire, M. Jimmy Paré. Pour relire cet article : Le café-bistro Van Houtte de St-Georges fermera ses portes à la fin mars 2018
     
  3. Le 24 mars, c’est une résidente de Saint-Benoit-Labre, Martine Gilbert, qui gagnait la Maison Moisson Beauce. Pour relire cet article, c’est ici : Une résidente de Saint-Benoît-Labre remporte la Maison Moisson Beauce 2018
     
  4. Le 31 mars, une parade avait eu lieu dans les rues de Beauceville, en l’honneur de Marie-Phillip Poulin, lors de son passage dans la ville. La parade avait d’ailleurs attiré des centaines de personnes. Vous voulez relire cet article ? C’est ici : Marie-Philip Poulin attire les foules lors de son passage à Beauceville



 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.