Publicité
6 mars 2020 - 18:00 | Mis à jour : 8 mars 2020 - 19:03

Portrait de femmes - 6 de 8

Sonya Cliche : une financière créative et ambitieuse

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 1

Sonya Cliche, originaire de Saint-Martin, est Directrice régionale Principale d’Investissements Québec pour la Région Chaudière-Appalaches, mais avant de se rendre à ce poste prestigieux elle a dû faire son chemin dans le monde de la finance.

Loin de se destiner au départ à devenir financière, elle rêvait depuis toujours de devenir vétérinaire. Au point, où elle avait fait ses sciences pures au Cégep dans ce but. Finalement, son choix de programme à l’université s’est tourné vers l’administration des affaires. Quittant la Beauce pour étudier à l’Université Laval à Québec, Mme Cliche a obtenu un poste de soir à la Banque Royale et finançait des prêts autos. C’est ce premier emploi qui lui a donné l’envie de monter les échelons dans ce domaine.

« Quand j’ai fini mon BAC, ce que je voulais faire c’était de travailler à la Banque Royal . J’ai eu un premier poste, au niveau particulier. Une fois que j’ai accédé à ce poste-là à Québec, mon objectif était de revenir en Beauce et d’accéder au poste de directeur de succursale. Donc à 29 ans j’ai eu mon titre de directeur de succursale, j’ai géré 20-25 femmes. »   

Ne désirant pas s’arrêter-là, au retour de son congé de maternité de son deuxième enfant, elle a fait le saut au niveau de l’entreprise, où elle est restée pendant 5-6 ans. Après 17 années à la Banque Royale, Investissement Québec est venue la recruter comme Directrice de portefeuille. Finalement, cela ne lui aura pris que 18 mois avant de devenir représentante régionale. Ayant l’envie d’aider encore plus concrètement les entreprises, elle a visé le poste de directrice de région et lorsque son patron a pris sa retraite elle a repris les rênes. Depuis peu, Sonya est Directrice de région Principale et ce, suite à l’annonce de la Fusion d’Investissement Québec, du MEI, du CRIQ et d’Export Québec et ce, sur le territoire de Chaudière- Appalaches.

Les entreprises et la Beauce, une priorité

La directrice se sent profondément ancrée dans sa région d’origine et c’est pour cela que dès qu’elle est revenue elle s’est impliquée un peu partout pour tenter de redonner à sa communauté. Travailler pour Investissements Québec lui a donné la possibilité d’aider plus concrètement la Beauce arrivant en pleine crise économique en 2009 :

« Le gouvernement avait mis en place le programme Renfort pour soutenir les entreprises qui éprouvaient des difficultés financières. Donc, moi j’arrivais et je pouvais les aider au départ. C’est les raisons pour lesquelles je suis venue chez Investissement Québec parce que je savais que j’avais les moyens chez Investissement Québec de faire une différence au niveau de la Beauce. Chez Investissement Québec si l’on croit au projet et qu’on croit aux entrepreneurs et bien nous avons les outils nécessaires pour les soutenir. »

De grandes réalisations

Bien avant ses réussites professionnelles, elle est très fière de ses enfants et de son implication en Beauce, même si elle regrette en ce moment d’avoir peu de temps pour être aussi présente qu’avant dans les différents organismes de la région.

Au niveau de sa carrière, Mme Cliche est heureuse de pouvoir faire la différence chez les entrepreneurs de Chaudière-Appalaches.

« La Beauce a été beaucoup citée à plusieurs reprises en exemple chez Investissement Québec parce que nous sommes très impliqués auprès des entreprises. Nous accordons une attention très particulière à chacune d’elle, à leurs projets et à leurs besoins. Notre mission est le développement économique du Québec et nous avons très à cœur cette mission.»

D’ailleurs, en 2015, elle a été la premier récipiendaire du prix décerné au meilleur employé d’Investissement Québec à travers le monde.

« On ne fait pas les choses pour se faire reconnaître. Moi je fais des choses pour faire la différence chez les entrepreneurs et créer de la richesse au Québec. J’ai vraiment ça à cœur. Là, je suis à ma douzième année chez Investissement Québec et je pense que j’ai réussi », ajoute-t-elle.

Les femmes ont leur place dans la finance

La Beauceronne est très consciente que la finance à haut risque et particulièrement celle qui touche les entreprises est encore aujourd’hui un milieu d’homme, mais cela tend à s’équilibrer. Par exemple, chez Investissement Québec, les femmes à des postes de hautes directions sont très bien représentées.

Même si cela demeure un environnement à majorité masculine, elle ajoute que c’est un milieu qu’elle aime beaucoup.  

« C’est un milieu où on se doit d’être franc, dire les vraies choses, cette façon de faire a toujours été ma ligne directrice. Après plus de 25 ans d’expérience en finances, quand un entrepreneur me présente un projet, je sais toute de suite jusqu’où on peut aller et ce que l’on peut faire. Les entrepreneurs aiment avoir rapidement une réponse. Si le projet qu’il nous présente est trop ambitieux ou trop risqué, nous serons en mesure de lui dire rapidement et nous allons travailler ensemble pour trouver des solutions afin qu’ils puissent le réaliser. J’ai toujours une solution à un défi et ce, toujours au bénéfice du client.»

Elle n’a jamais eu l’impression de devoir changer pour se faire prendre au sérieux et elle considère que la clé c’est de prendre le temps de se faire connaître et de s’impliquer pour établir la confiance.

Une chance en or

Elle considère son arrivée au poste de Directrice Régionale comme une très belle opportunité, car elle a eu la chance de bâtir son équipe et de la former à son image. 

Et finalement, pour Sonya Cliche la finance : « c’est vraiment une passion. Quand on me présente des projets, c’est comme une espèce d’adrénaline. Comment on va faire pour le réaliser ? J’aime être le leader des projets à financer et pour se faire, on va travailler avec toutes les institutions financières, les partenaires en développement économiques et les bureaux de comptables. Je vois Investissement Québec comme un partenaire financier incontournable des entreprises et je souhaite que toutes les entreprises en Chaudière Appalaches nous connaissent, car nous pouvons faire LA différence dans la réalisation de leurs projets les plus ambitieux qu’ils soient ! »

À lire également : 
Portrait de huit Beauceronnes pour marquer le 8 mars
Louise Champagne : sortir l'art de son cadre
Mélanie Boissonneault: s'ouvrir à l'école du monde
Ghislaine Doyon : une mairesse qui redonne à sa municipalité d’adoption​

Véronique Lévesque : pionnière de la chasse et entrepreneure passionnée​
Lisa Fecteau: filer vers une vie responsable et bienveillante
Marie-Claude Gonthier: grimper les poteaux et les échelons
​Amélie St-Hilaire : suivre la vague de l’entrepreneuriat

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Félicitations Sonya pour l'ensemble de ton travail . Tu as su aider plusieurs entreprises dans leurs projets ici en Beauce . Tu as largement mérité ta progression de carrière .

    Roch Roy Cpa, Cga - 2020-03-07 09:49