Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Député de Beauce-Sud

Samuel Poulin fait le bilan de la récente session parlementaire et de l’année 2021

durée 18h00
14 décembre 2021
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

6 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

C’est un député enjoué et satisfait qui accueillait aujourd’hui les journalistes à son bureau pour faire le point sur la plus récente session parlementaire.

En effet, le député de Beauce-Sud et adjoint parlementaire au premier ministre, volet jeunesse, Samuel Poulin, trace un bilan positif et riche en réalisations pour son secteur au cours des six derniers mois. Il a également relevé que depuis son entrée en fonction, une somme de 260 M$ a été investie en argent neuf dans les 24 municipalités de Beauce-Sud.

Parmi les projets réalisés au cours de cette session, Samuel Poulin relève l’importance de l’annonce d’une première aire ouverte, d’un nouveau lieu avec des professionnels en santé mentale et physique pour les 12-25 ans en Beauce. Ce sont sept professionnels présents à temps plein, que les jeunes pourront consulter à tout moment. L’appel d’offres pour la recherche d’un local à Saint-Georges se terminait aujourd’hui, l’idée étant de trouver un point facile d’accès à la fois pour le secteur Est et le secteur Ouest.

« Les jeunes vont pouvoir aller là dès qu’ils ont un doute sur leur santé mentale. Souvent d’aller à l’hôpital ça peut paraître trop gros, mais là on essaie de trouver un lieu qui va répondre à leurs besoins. »

Notons que c’est le premier espace de ce genre en Chaudière-Appalaches et le troisième au Québec. L’inauguration devrait avoir lieu au printemps 2022. 

Les autres projets réalisés depuis juin dernier sont :

Bilan de l’année 2021
De plus, le député a souligné deux projets qui ont demandé énormément de travail au cours de l’année 2021, soit le complexe multisport et la campagne de vaccination.

Selon lui, aller chercher la subvention de 35 millions de dollars pour le complexe multisport a été une lourde tâche après les appels d'offres. « C’était en mars-avril et ça a débuté l’année fort. » Cependant c’est une réussite majeure pour cette année. En plus de ce financement du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, il y a aussi eu le lancement des travaux de construction.

Le député de Beauce-Sud a également confié avoir beaucoup travaillé sur l’organisation de la campagne de vaccination pour s'assurer d’aller dans tous les villages. Cela concerne la coordination des services dans les CHSLD, RPA, au Georgesville et dans les différentes municipalités. 

« Mais mon coup de cœur c’est aussi la grande participation des Beaucerons à la campagne de vaccination. Il reste encore du travail à faire, mais ça m’a fait chaud au coeur. »

Justement, à propos de la pandémie, Samuel Poulin soutient que les Beaucerons anti-covid dont on a beaucoup entendu parler ne sont qu’une « minorité qui prend de la place, ils ne représentent pas la Beauce. » Au contraire, lorsqu’il est sur le terrain, le député dit avoir le soutien des citoyens dans cette crise mondiale.

Les autres moments forts de l’année 2021 qu’il a souligné sont :

Sur le plan national
Sur le plan national, le député cite quelques exemples de réalisations dans le cadre de la récente session parlementaire :

  • Une mise à jour économique qui confirme l’élan économique du Québec. Une aide financière a d’ailleurs été lancée pour certains foyers selon les revenus. « Celle va bénéficier à de nombreux Beaucerons pour faire face à l’augmentation du coût de la vie. » Le député a notamment demandé à connaître le nombre de citoyens de sa circonscription qui vont en bénéficier.
  • Une bourse spécifique remise dans les Cégeps et universités pour faire face à la rareté de main-d’œuvre, principalement dans le milieu de la santé, de l’éducation, des services de garde et de l’innovation.
  • Le dépôt du projet de loi 96 pour une meilleure protection et promotion de la langue française.
  • L’annonce de la mise en place du bracelet anti-rapprochement dans le cadre de lutte aux violences conjugales.

Les projets pour 2022
Pour l’année 2022, le député de Beauce-Sud sera bien occupé à propos de l’économie avec de nombreux projets d’entreprises, d’automatisation et de numérisation.

Il projette aussi de travailler sur le secteur de la santé pour faire face au défi du vieillissement de la population en Beauce qui nécessite du personnel.

Enfin, la qualité de vie des familles sera aussi au cœur de ses préoccupations, en passant par les places en service de garde par exemple.

Une reconnaissance de ces pairs
Malgré les contraintes liées à la COVID-19, le député s’est beaucoup investi pour les Beaucerons dont il est fier de faire partie. D’ailleurs, dans le cadre du palmarès des parlementaires de l’année 2021 du journal La Presse, le député de Beauce-Sud, s’est vu honorer par ses pairs élus de tous les partis avec trois mentions, dont celle où il remporte la 2e position dans la catégorie, meilleur(e) représentant(e) de sa circonscription, et ce, pour une 3e année consécutive. 

commentairesCommentaires

2

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • LL
    Louise Lantagne
    temps Il y a 1 an
    Merci M. Poulin pour votre bon travail. Sans se tromper, vous êtes le meilleur député de la Beauce depuis longtemps (Federal/provincial). C'est un travail ingrat, difficile et exigeant surtout avec le contexte mondial actuel. Vous pourriez faire le minimum. Vous faites beaucoup plus. Bravo !
  • S
    Steve
    temps Il y a 1 an
    Vous faite meilleur figure que votre homologue fédéral

RECOMMANDÉS POUR VOUS


1 février 2023

Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

30 janvier 2023

L'économie sera au menu des parlementaires à Ottawa qui reprennent leurs travaux

Les questions économiques seront au cœur des préoccupations des députés fédéraux, lundi, à leur retour à Ottawa pour entamer une nouvelle session parlementaire. Les parlementaires siégeront à la Chambre des communes pour la première session de 2023 après s'être retirés avec leurs partis respectifs pour définir leurs priorités. La semaine ...

29 janvier 2023

Dubé justifie le recours au privé pour des employés d'organismes publics

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a justifié jeudi le recours par des organismes publics à des services médicaux privés pour leurs employés. Il réagissait aux révélations selon lesquelles Hydro-Québec et Investissement Québec payaient pour des téléconsultations en médecine privée, afin d'éviter que leurs employés perdent leur temps à ...